AMERIQUE/CHILI - Nouvel appel des Evêques contre la violence et en faveur de la reprise du dialogue

samedi, 26 octobre 2019 droits fondamentaux   evêques   politique   zones de crise   jeunes   pauvreté  

Twitter

Nouvel appel des Evêques contre la violence et en faveur de la reprise du dialogue

Santiago (Agence Fides) – « La responsabilité la plus grande est détenue par ceux qui ont pris des positions à responsabilité au sein de la vie politique et sociale. Il est nécessaire de faire confiance à leur bonne foi et à leurs capacités à parvenir à des accords » affirment les Evêques du Chili dans leur communiqué parvenu à Fides.
Il s’agit du deuxième communiqué émis par la Conférence épiscopale du Chili depuis que la protestation suite à l’augmentation du prix des billets de transport public s’est transformée en la plus grave crise politique et sociale nationale de ces dernières décennies.
Les Evêques affirment : « Nous sommes unis à la douleur des parents de ceux qui ont perdu la vie et à celle des nombreux blessés. Nous demandons à toutes les personnes qui manifestent et aux organes et autorités compétents de garantir le respect des droits fondamentaux et un traitement adéquat des détenus. Nous invitons ceux qui sont appelés à maintenir l’ordre et la sécurité à agir conformément aux standards établis par la loi ».
Face à la mort de plusieurs manifestants tués par les forces de l’ordre, l’Episcopat demande à « éviter d’ultérieurs épanchements de sang. L’unité nationale n’est jamais construite sur la mort de compatriotes ou en foulant aux pieds la dignité des personnes ».
Le communiqué fait l’éloge « des différentes personnes qui ont donné le meilleur d’elles-mêmes dans le cadre d’actions généreuses visant à aider les autres, en évitant la violence et en contribuant efficacement à la construction du bien commun ». « Continuons à prier et à nous engager personnellement et de manière communautaire, pour ramener la paix sociale dans notre pays » concluent les Evêques. (CE) (Agence Fides 26/10/2019)


Partager: