EUROPE/ITALIE - « Oser l’esprit missionnaire dans la contemporanéité », l’expérience des Jésuites

mercredi, 21 novembre 2018 droits fondamentaux   promotion humaine   développement   evangélisation   mois missionnaire extraordinaire   jésuites  

Rome (Agence Fides) – Il est juste d’aider les pays du sud du monde mais il est plus difficile de s’engager personnellement. Il est juste de soutenir les missions mais sans modifier de beaucoup son propre style de vie ou son propre point de vue au sein des sociétés occidentales. Telle est la tendance photographiée par une enquête du CENSIS intitulée « Mission, solidarité internationale et styles de vie » présentée à Rome à l’occasion du trentenaire de Magis, la fondation qui coordonne les activités missionnaires et de coopération internationale de la Province euro méditerranéenne de la Compagnie de Jésus.
Selon l’enquête en question, un esprit missionnaire fort est le propre des jeunes qui, dans 47% des cas, estiment juste d’être aux côtés des pays du sud du monde – cette réponse concernant seulement 31% des retraités – et sont prêts à s’impliquer directement.
L’enquête a concerné un échantillon d’hommes et de femmes d’âge compris entre 18 et dépassant les 64 ans. De cet échantillon, 77% considère, globalement, « juste d’être aux côtés des pays du sud du monde » mais seulement 20% se déclarent disposés à offrir une contribution économique ou à s’engager personnellement. Seuls 15% enfin estiment opportun modifier leur style de vie alors que la majorité ne voit aucune corrélation entre le style de vie occidental et la situation ou les problèmes du sud du monde.
Le Père Renato Coalizzi SI, Président de Magis, a déclaré : « Notre défi est culturel vue qu’il a également une relation avec l’avenir de nos communautés mais il constitue aussi un défi religieux qui touche l’Evangélisation. La fondation Magis a déjà 30 années d’expérience. Nous continuerons à travailler pour un monde maison commune où célébrer la vie qui va au-delà de la violence et de la corruption, en aidant les communautés locales à devenir, dans l’esprit de l’Evangile, des acteurs d’un développement humaine intégral et soutenable ».
La fondation Magis invite à réfléchir sur la nécessité « d’oser l’esprit missionnaire dans la contemporanéité », cette perspective s’insérant dans la sensibilisation que l’Eglise universelle promeut en vue de la célébration du Mois missionnaire extraordinaire d’octobre 2019 annoncé par le Pape comme « opportunité pour l’Eglise, y compris au niveau local, de renouveler la foi et le zèle missionnaire ». Le Pape François a souligné que « l’activité missionnaire est paradigmatique de toutes les activités de l’Eglise (cf. EG 15), indiquant le rapport existant entre la missio ad gentes et l’élan missionnaire au sein de la pastorale ordinaire des communautés locales. Pour ce motif, le mois d’Octobre missionnaire peut contribuer à réveiller parmi tous les fidèles la conscience d’être « baptisés et envoyés » en mission dans le monde. (EC) (Agence Fides 21/11/2018)


Partager: