VATICAN - Ouverture de l’Année à l’Université pontificale urbanienne de la part du Grand Chancelier à l’enseigne de la constitution de réseaux pour renouveler le visage multiforme de l’Eglise

mardi, 30 octobre 2018 université pontificale urbanienne   filoni   animation missionnaire   jeunes   culture  

Cité du Vatican (Agence Fides) – La confirmation du « visage pluriel » de l’Université pontificale urbanienne et de la « tension missionnaire permanente dont elle est porteuse » ont été apportée ce matin par S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, Grand Chancelier de l’Université, dans le cadre de l’inauguration de l’Année universitaire 2018/2019.
Dans son discours prononcé dans le grand amphithéâtre de l’Université pontificale urbanienne, après avoir célébré en la Chapelle du Collège urbanien la Messe « De Spiritu Sancto », le Cardinal a rappelé que « l’image du visage pluriel de l’Eglise a été reprise par le Pape François » dans un passage crucial de l’Exhortation apostolique Evangelii gaudium (n° 116) et dans le préambule de la Constitution apostolique Veritatis gaudium, illustrant le dernier des « critères de fonds en vue d’un renouvellement et d’une relance de la contribution des études ecclésiastiques à une Eglise en sortie missionnaire » (n° 4). De là, il a mis en évidence le fait que le Pape remarquait « le besoin urgent de constituer des réseaux ».
« Pour une institution universitaire telle que la nôtre – a poursuivi le Cardinal Filoni – le fait de constituer un réseau ne présuppose-t-il pas être disponibles au renouvellement du « visage pluriel de l’Eglise » en promouvant tant la reconduction de toute forme du savoir humain à la Sagesse divine qu’en activant les liens de collaboration scientifique avec le monde universitaire international, comme cela a lieu grâce aux plus de 100 instituts affiliés ? ».
Le Grand Chancelier de l’Université pontificale urbanienne a par suite indiqué le critère opérationnel permettant d’atteindre cet objectif : « Les institutions universitaires devront se fixer des objectifs de formation intellectuelle et de recherche scientifique cohérents avec une attitude de réelle sortie dans tous les domaines du vivre et du savoir, au travers d’une pratique correcte du dialogue avec toutes les différences sociales, culturelles et religieuse et de l’étude scrupuleuse des « problèmes de portée historique qui concernent aujourd’hui l’humanité » ainsi que de l’engagement subséquent à parvenir à proposer des pistes de résolution opportunes et réalistes ».
Pour ce faire, sont indispensables « le mûrissement d’une mentalité universitaire différente » de la part des enseignants et des étudiants des institutions actuelles et « la disponibilité de la part de chaque structure ecclésiastique à ne pas faire manquer les moyens adéquats ».
Le Cardinal Filoni a par suite cité la récente expérience du Synode des Evêques, dont est ressortie notamment la « volonté de changement des jeunes eux-mêmes manifestée de différentes manières ou réclamée de manière aigue », laquelle a été reçue au travers du besoin de préparer de nouveaux formateurs des jeunes.
La récente Constitution apostolique Veritatis gaudium sur les Universités et les Facultés ecclésiastiques a proposé certains critères en vue d’un projet de formation à la hauteur des défis du temps présent, a rappelé le Grand Chancelier. « De tels principes peuvent inspirer tous les milieux éducatifs et de formation. Leur prise en compte sera tout d’abord profitable à la formation des nouveaux éducateurs, les aidant à s’ouvrir à une vision sapientiale et capable d’intégrer expérience et vérité. Dans ce cadre, les Universités pontificales jouent, au niveau mondial, un rôle fondamental tout comme au niveau continental et national, les Universités catholiques et les Centres d’études. La vérification périodique, la qualification exigeante et le renouvellement constant de telles institutions – a conclu le Cardinal – constitue un investissement stratégique en vue du bien des jeunes et de l’Eglise tout entière ». (SL) (Agence Fides 30/10/2018)


Partager:
université pontificale urbanienne


filoni


animation missionnaire


jeunes


culture