http://www.fides.org

Asia

2003-09-18

ASIE / TIMOR ORIENTAL - AVEC LES SUBSIDES DE LA FONDATION « PATH TO PEACE », OUVERTURE D’UN NOUVEAU CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE DIRIGE PAR LES CANOSSIENNES A DILI. IL A ETE INAUGURE PAR MGR RENATO MARTINO

Dili (Agence Fides) - Il y a déjà plus de 120 inscrits au nouveau Centre professionnel dirigé par les Sœurs Canossiennes à Dili, Capitale de Timor Oriental. Les jeunes de l’île suivront des cours d’informatique, de coupe et de couture, d’art culinaire. Le Centre a été inauguré le 10 septembre dernier par Mgr Renato Martino, Président du Conseil Pontifical « Justice et Paix », et porte le nom de Sœur Hermine Cazzanigaz et de Sœur Céleste de Carvalho, deux religieuses canossiennes martyres de l’indépendance de Timor Oriental, tuées au mois de septembre 1999 suite aux désordres qui avaient éclaté après le référendum sur l’indépendance vis-à-vis de l’Indonésie.
« C’est la manière la plus belle de rappeler nos consœurs », expliquent à l’agence Fides les Canossiennes de Dili. « Toutes deux étaient de très bonnes enseignantes, passionnées par l’éducation des jeunes et remplies d’enthousiasme. Elles suivaient les jeunes même après qu’ils aient terminé l’école. Nous sommes très heureuses pour l’inauguration de ce Centre : à Timor Oriental, il y a un grand besoin de ces initiatives. Il y a beaucoup de chômage et de problèmes sociaux, on manque d’écoles et d’hôpitaux, il faut travailler pour construire un avenir aux jeunes de l’île », déclare à l’agence Fides sœur Louise Guerrini, missionnaire canossienne qui est depuis plus de 30 ans à Timor Oriental.
Le Centre de formation de Dili est financé par la Fondation « Path to Peace » créée à New York il y a 12 ans par Mgr Martino pour aider les initiatives de la Mission du Saint-Siège aux Nations-Unies. Il a un institut professionnel et une salle sportive. Lors de l’inauguration, Mgr Martino a déclaré : « je souhaite qu’il puisse contribuer de manière efficace à une éducation profonde de le jeunesse locale aux principes éthiques et religieux, pour qu’elle soit toujours intrépide dans sa résistance aux forces qui cherchent à détruire le riche patrimoine spirituel du peule timorais ». Dans le message du Saint-Père apporté par Mgr Martino, le Pape rappelle sa visite à Timor en 1989, et invite la population timoraise à aller de l’avant « dans sa voie de vraie liberté dans la communauté internationale, et que ce soit un Pays où règnent la justice et la paix ».
Les deux religieuses dont l’Institut porte le nom a été déclarées « Servitores Pacis » par la Fondation « Path to Peace » en 2000.
Pour l’inauguration, il y avait Mgr Basilio do Nascimento, Administrateur Apostolique de Dili, et M. Xanana Gusmao, Président de la République. (P.A.)
(Agence Fides, 18 septembre 2003, 34 lignes, 454 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network