AMERIQUE/COLOMBIE - Relance du dialogue avec l’ELN et des négociations pour la libération de tous les otages dans le cadre de la Semaine pour la Paix

mercredi, 5 septembre 2018 paix   eglises locales   situation sociale   zones de crise   réconciliation  
Relance du dialogue avec l’ELN et des négociations

PaPaz

Relance du dialogue avec l’ELN et des négociations pour la libération de tous les otages dans le cadre de la Semaine pour la Paix

Bogotá (Agence Fides) – Le Président de la Pastorale sociale-Caritas de la Conférence épiscopale, S.Exc. Mgr Héctor Fabio Henao, eu début de la Semaine pour la Paix (voir Fides 01/09/2018), qui coïncide avec le premier anniversaire de la visite du Pape François en Colombie (voir Fides 06/09/2017), a sollicité le besoin de poursuivre les négociations de paix avec l’ELN (armée de libération nationale), exprimant sa préoccupation suite aux homicides et aux menaces proférées à l’encontre des responsables sociaux.
« Il s’agit de la XXXI° édition de la Semaine pour la Paix qui, depuis ses débuts, consiste en un exercice pédagogique et en un motif de consensus social dans lequel convergent différentes organisations de différents genres. Ce que nous désirons au cours de cette semaine est une réflexion très forte sur l’engagement de la société civile, de tous les colombiens, en ce qui concerne la construction de la paix et sa durabilité » a déclaré Mgr Henao dans un entretien accordé à Radio RCN, transmise à Fides.
« Le message est que nous continuons à parier sur la paix et à mettre la force que cet exercice requiert parce qu’il s’agit d’un exercice normal pour toute société humaine… Nous affrontons actuellement un défi très sérieux, important et il faut voir les progrès qui sont faits dans les différents secteurs engagés dans la résolution politique du conflit armé ».
« Parmi les grands défis de cette Semaine pour la Paix, se trouve celui de débloquer complètement tout ce qui est nécessaire à la libération de toutes les personnes enlevées dont les familles et la société colombienne attendent le retour le plus vite possible – poursuit Mgr Henao. Voila pourquoi durant cette Semaine pour la Paix, est attendue l’annonce de la poursuite des négociations avec l’ELN. L’Eglise, au travers de la Conférence épiscopale, a réaffirmé sa volonté de contribuer à ces processus de paix et de réconciliation en Colombie, et elle continuer à le faire. C’est le moment d’annoncer un fait très important, à savoir la poursuite de ce dialogue ».
L’Eglise en Colombie est toujours davantage engagée dans la promotion de la paix et de la réconciliation. Le Comité national du Conseil national de la paix, de la réconciliation et de la coexistence avait demandé à la fin de l’an dernier la collaboration de S.Exc. Mgr Héctor Fabio Henao. L’organisme, qui est un organe exécutif des décisions du Conseil national de la paix a notamment pour fonction de concevoir et d’appliquer le programme de réconciliation, de coexistence et de prévention de la stigmatisation avec la participation des réalités territoriales. Parmi les autres missions de ladite Commission se trouve également celle d’encourager et d’articuler l’exercice à l’éducation, à la paix, à la réconciliation et à la coexistence. (CE) (Agence Fides 05/09/2018)


Partager:
paix


eglises locales


situation sociale


zones de crise


réconciliation