http://www.fides.org

Vaticano

2003-09-18

VATICAN - LA CATECHESE DU PAPE A L’AUDIENCE GENERALE : QUE LA SLOVAQUIE « CONSERVE JALOUSEMENT L’EVANGILE , LE BIEN LE PLUS PRECIEUX A ANNONCER ET A TEMOIGNER PAR LA SAINTETE DE LA VIE

Rome (Agence Fides) – Pendant l’audience générale du mercredi 17 septembre, le Pape Jean Paul II a parlé, aux fidèles rassemblés Place Saint-Pierre, de son récent voyage apostolique en République Slovaque : « Je rends grâce au Seigneur qui, pour la troisième fois, m’a permis de visiter ce noble Pays. Je renouvelle l’expression de mes sentiments reconnaissants à tous ceux qui m’ont accueilli avec tant de cordialité ».
Puis le Saint-Père a souligné que la Slovaquie, dans le cours de son histoire, avait toujours été « fidèle au Christ et à l’Eglise ». Après le développement social et économique des dernières années, elle peut à présent regarder l’avenir avec une confiance justifiée : « Je suis certain que, entrant dans l’Union Européenne, le peuple slovaque saura offrir à la construction de l’Europe sa contribution valable, même au plan des valeurs. Grâce à Dieu, en effet, il possède un patrimoine spirituel riche que, malgré la dure persécution subie dans le passé, il a su conserver solidement ».
Parcourant les étapes de son pèlerinage en terre slovaque, le Pape Jean Paul II a rappelé aussi les invitations adressées à la communauté locale : depuis la cathédrale de Trnava, il a demandé aux chrétiens « d’être toujours plus des témoins intrépides de l’Evangile ; à Banska Bystrica, il a souligné « l’exigence de cultiver, à partir de la famille, une liberté mûre » ; puis il a invité les membres de la Conférence Episcopale « à aller de l’avant dans leur vaste œuvre de promotion de la vie chrétienne, après les années sombres de l’isolement et de la dictature communiste » ; à Roznava, il a rappelé l’important apport du monde rural dans la construction de la Nation, à condition qu’il reste solidement enraciné « dans la tradition chrétienne séculaire ». Durant la dernière étape du voyage, dans la Capitale Bratislava, ce fut la Béatification de deux enfants de cette terre, témoins de la foi du XX° siècle : « Ils rappellent que le peuple slovaque, dans les moments dramatiques de la souffrance a trouvé la force et l’espérance dans la Croix du Christ ». Enfin, le Pape a confié de nouveau l’Eglise locale de Slovaquie à la Vierge des Sept Douleurs, sa Patronne principale : Que la Sainte Vierge protège la Slovaquie « pour qu’elle conserve jalousement l’Evangile, le bien le plus précieux à annoncer et à témoigner par la sainteté de la vie » (S.L.)

(Agence Fides, 18 septembre 2003, 33 lignes, 449 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network