OCEANIE/PAPOUASIE NOUVELLE GUINEE - L’engagement de l’Eglise en Océanie en faveur de la protection des droits fondamentaux et de l’environnement

mercredi, 11 avril 2018 evêques   eglises locales   laudato si'   environnement   droits fondamentaux   immigrés  

AP

Port Moresby (Agence Fides) – Les Evêques d’Australie, de Nouvelle Zélande, des îles du Pacifique, de Papouasie Nouvelle Guinée et des Iles Salomon sont réunis à Port Moresby du 11 au 18 avril dans le cadre d’une assemblée qui est centrée sur l’Encyclique Laudato sì du Pape François. Les participants sont au nombre de 75 environ, tous membres de la Fédération des Conférences épiscopales catholiques d’Océanie (FCBCO). Ainsi que l’a appris l’Agence Fides, un accueil chaleureux a été réservé en particulier à S.Em. le Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat de Sa Sainteté. Malgré la pluie, plus de 300 personnes, religieux et laïcs, se sont rendus à l’aéroport pour l’accueillir très tôt ce matin, alors qu’il était attendu par le Nonce apostolique en Papouasie Nouvelle Guinée et aux Iles Salomon, S.Exc. Mgr Kurian Mathew Vayalunkal, et par S.Em. le Cardinal John Ribat, Archevêque de Port Moresby. La présence joyeuse et enthousiaste des fidèles du cru a profondément frappé le Cardinal Parolin qui, les saluant tous, a déclaré : « Je viens en tant que Secrétaire d’Etat de Sa Sainteté, le Pape François, et je sais que votre bienvenue est également un signe de votre affection pour lui. Le Saint-Père m’a demandé de vous assurer de sa proximité et de ses prières pour votre pays. Nous espérons pouvoir partager ces jours-ci une profonde expérience de l’amour de Dieu ».
Les thèmes de la rencontre des Evêques d’Océanie sont résumés dans le titre qui lui a été donnée : « Soin de notre maison commune d’Océanie, une mer de possibilités ». « Les interventions – a expliqué le Père Victor Roche, Secrétaire de la Conférence épiscopale de Papouasie Nouvelle Guinée, dans une note adressée à Fides – aideront à trouver une réponse aux défis environnementaux et sociaux que nous devons actuellement relever, à trouver une solution concrète aux besoins de nos régions et des communautés que nous représentons ».
Les Evêques du continent sont préoccupés par des questions environnementales, telles que le soin de l’écosystème océanique, et par la protection des droits fondamentaux et de l’environnement, menacés par une économie d’exploitation intense de cette vaste zone géographique. Les questions qui préoccupent cet angle du monde ne sont en effet par exclusivement liés à la protection de l’environnement : des thèmes tels que les migrations et l’accueil des réfugiés poussent les Evêques de pays tels que l’Australie et la Papouasie Nouvelle Guinée à rechercher des solutions favorisant l’intégration et l’accueil dans le respect de la dignité humaine de tous. L’Assemblée des Evêques de la FCBCO a lieu tous les quatre ans. (AP) (Agence Fides 11/04/2018)

AP


Partager: