ASIE/INDONESIE - 2018, Année de l’unité à Djakarta pour « pratiquer le Pancasila »

mardi, 14 novembre 2017 pancasila   dialogue   unité   politique   prière   coopération   dignité humaine   evangélisation   minorités religieuses   liberté religieuse   citoyenneté  

Le logo de l'Année de l'Unité

Djakarta (Agence Fides) – L’année prochaine constituera, pour les fidèles de l’Archidiocèse de Djakarta, une Année de l’Unité. Ainsi que l’a appris l’Agence Fides, c’est ce qu’a décidé et annoncé l’Archevêque, S.Exc. Mgr Ignazio Suharyo, illustrant le plan pastoral triennal qui se conclura en 2020. « L’Eglise à Djakarta – écrit l’Archevêque dans un Message diffusé dans toutes les communautés catholiques – désire être porteuse de la joie de l’Evangile en vue de l’édification du Royaume de Dieu, en réalisant les principes du Pancasila – les principes de base de la coexistence nationale indonésienne NDT – en pratiquant le respect de la dignité humaine et la sauvegarde de la Création ». L’action pastorale de l’Eglise « est poussée par l’élan de l’Esprit Saint et se base sur la spiritualité de l’Incarnation de Jésus Christ » relève le message. Dans cet esprit, il entend œuvrer « afin de rendre les fidèles plus forts dans la foi, plus engagés au niveau social avec une attitude de compassion inclusive, prenant soin du prochain et de l’environnement ».
L’Archidiocèse a publié un logo en vue de l’Année de l’Unité et réalisé un slogan qui l’illustre : « Pratiquons le Pancasila : dans la diversité, nous sommes l’Indonésie », se référant explicitement à la contribution offerte par les catholiques à la nation. L’accent est placé sur l’unité de la nation indonésienne et sur le lien qui tient unis les peuples de différentes cultures, religions et langues. Le logo est composé de deux formes qui se croisent : la figure de la Très Sainte Vierge Marie qui embrasse la Garuda, oiseau symbole de l’Indonésie. L’œuf cassé dont sort le volatile représente « la résurrection d’une nation indonésienne unie et prête à combattre les divisions » alors que la Vierge rappelle « l’accompagnement et la prière de l’Eglise en faveur de l’unité de la République d’Indonésie ». En haut, se trouve une croix, qui symbolise « la présence de Dieu qui accorde grâces et bénédictions à notre peuple ». Au sein du logo se trouvent également le rouge et le blanc, couleurs du drapeau indonésien, utilisées pour représenter « l’étendue de la patrie, sa richesse culturelle ». Dans le dessin, il est en outre possible de voir deux mains de couleurs différentes qui s’enlacent, pour exprimer la devise nationale « unité dans la diversité » et la volonté de « coopérer pour construire ce pays avec amour et foi en un seul Dieu » avec « l’esprit et le courage de s’unir dans la défense du Pancasila et de la Constitution ».
L’initiative de l’Archidiocèse de Djakarta rencontre pleinement les lignes directrices à peine émises par la Conférence épiscopale qui, dans le cadre de sa récente Assemblée plénière, avait souligné que les chrétiens en Indonésie sont appelés à être « une minorité créative, capable de promouvoir le Pancasila et de vivre pleinement en tant que bons catholiques et bons citoyens » alors que, dans le pays, s’enregistrent des tentatives de groupes radicaux islamiques qui prennent toujours plus de place au sein de la société. (PP-PA) (Agence Fides 14/11/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
dialogue


unité

politique


prière


coopération


dignité humaine


evangélisation


minorités religieuses


liberté religieuse