AFRIQUE/OUGANDA - A l’exemple des Martyrs ougandais, renouveler l’engagement à agir selon notre foi

lundi, 30 octobre 2017 eglises locales   filoni   animation missionnaire   bible   personnes âgées   enfants  

J.Lukwago

S.Em. le Cardinal Filoni avec les enfants vulnérables de Busega

Kampala (Agence Fides) – Le 28 octobre en fin de matinée, S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, a célébré la Messe de dédicace du Sanctuaire des Martyrs ougandais sis à Munyonyo (voir Fides 26/10/2017). « Aujourd’hui, nous sommes réunis en ce lieu où les premiers missionnaires ont proclamé la Parole de Dieu et ont fondé la première communauté chrétienne. Comme l’antique Peuple de Dieu, nous écoutons ici attentivement la Parole de Dieu que les Saints Martyrs ougandais ont observé héroïquement jusqu’à la mort » a déclaré le Cardinal dans son homélie, soulignant que ces derniers « ont compris depuis le début l’importance d’être instruits dans la Parole de Dieu qu’ils recevaient » et ont fait preuve de leur attachement à cette Parole lors du départ des missionnaires, en prenant la tête des communautés chrétiennes et en continuant à les instruire dans la foi, de sorte que, « lorsque les missionnaires revinrent, ils trouvèrent une augmentation magnifique du nombre des catéchumènes et un degré de fidélité notable à la Parole de Dieu ».
« Un élan renouvelé en matière d’évangélisation, qui est l’un de mes désirs pour vous en ce Jubilé d’or de votre Archidiocèse – a-t-il poursuivi – est inconcevable sans un attachement renouvelé à la Parole de Dieu, surtout au sein des familles. Les familles catholiques ont besoin d’un contact plus direct avec la Bible, autrement les sectes continueront à tirer profit de ce point faible, comme cela est le cas actuellement » a-t-il affirmé, invitant à promouvoir l’étude et la méditation des Saintes Ecritures.
Commentant les lectures de la Messe, le Cardinal Filoni a souligné que « tout chrétien en état de grâce constitue un lieu où Dieu demeure, où Il a Son temple et Son habitation ». « Nous devons donc nous souvenir fréquemment que la Très Sainte Trinité habite nos âmes lorsque nous nous trouvons en état de grâce. Cette grande vérité impose la nécessité de la sainteté de la vie chrétienne ».
Au travers de la consécration de cet édifice aux Martyrs ougandais, « le Seigneur nous offre une occasion pleine de grâce pour renouveler notre engagement à agir selon notre foi, en imitant les Saints Martyrs » a exhorté le Préfet du Dicastère missionnaire, relevant que « un tel effort devrait concerner tous les secteurs de notre vie quotidienne, que le Seigneur nous appelle à évangéliser ». Il a ensuite cité la famille, la Paroisse, le lieu de travail, les hôpitaux, la vie publique, l’éducation etc.
« Il n’existe aucun domaine de notre vie qui ne doive être transformé par l’Evangile de Jésus – a conclu le Cardinal. C’est ce que les Martyrs nous enseignent. Les Martyrs de l’Ouganda ont vécu des vies de profond engagement chrétien. Que chacun d’entre nous soit renouvelé dans ce même Esprit Saint qui leur a donné du courage, à chaque fois que nous venons dans ce très beau Sanctuaire, où le Seigneur et Ses Martyrs nous rencontrent et nous donnent de la force ».
Au cours de l’après-midi du 28 octobre, le Cardinal Filoni s’est rendu en visite dans une maison de retraite gérée par les Missionnaires des Pauvres (MOP), Congrégation fondée par le Père Ambrose Kulandairaj et par le Frère Murray Goodman en 1999 à Nalukolongo, ainsi que dans une maison pour enfants vulnérables de Busega. (SL) (Agence Fides 30/10/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network