AMERIQUE/BRESIL - Le laïcat catholique, protagoniste d’une Eglise en sortie

jeudi, 26 octobre 2017 eglises locales   laics   société civile  

CNBB

Brasilia (Agence Fides) – « Nous savons qu’au sein de l’Eglise, il existe une participation, une activité et une présence importante des laïcs mais parfois tout cela est oublié et peu valorisé. C’est pourquoi nous, en tant que Commission épiscopale, nous voulons avoir un temps fort, une année dédiée à nos chers laïcs » affirme S.Exc. Mgr Severino Clasen, Evêque de Caçador et Président de la Commission pour le Laïcat de la Conférence épiscopale du Brésil (CNBB).
Ainsi à partir du 26 novembre 2017, Solennité du Christ Roi de l’Univers, et jusqu’au 25 novembre 2018, l’Eglise du Brésil célébrera une « Année du Laïcat » selon les informations parvenues à l’Agence Fides en provenance de la CNBB. L’occasion en est fournie par le XXX° anniversaire du Synode ordinaire des Evêques sur la vocation et la mission des laïcs, célébré à Rome en 1987, et par le XXX° anniversaire de la publication de l’Exhortation apostolique post-synodale de Saint Jean Paul II Christifideles Laici (1988), outre que par la reprise et l’application des documents plus récents du Magistère, en particulier du Pape François, concernant le laïcat.
Au cours de la dernière réunion du Conseil permanent de la CNBB, qui vient de s’achever, ont été définies initiatives et orientations méthodologiques. Le thème choisi est « Laïcs chrétiens, sujets d’une Eglise en sortie, au service du Royaume », alors que la devise est constituée par le verset évangélique « sel de la terre et lumière du monde ». Une Commission épiscopale spéciale pour l’Année des Laïcs a organisé les activités, les répartissant en quatre catégories : événements, communication, catéchèses et célébrations, séminaires régionaux, publications.
« L’ensemble du travail a été réalisé par les laïcs. Des milliers de personnes sont certainement engagées en faveur de l’évangélisation » a commenté S.Exc. Mgr Geremias Steinmetz, Archevêque de Londrina, en soulignant l’importance de considérer le laïc en tant que sujet ecclésial qui prend ses propres responsabilités, accompagné par les Pasteurs, « en se sentant Eglise ».
Au sein de la région Nordeste 5, correspondant à l’Etat de Maranhão, l’Archevêque de Sao Luis do Maranhão, S.Exc. Mgr José Belisário da Silva, centrera cette Année du Laïcat sur le thème de l’Eglise missionnaire. « Nous nous concentrerons sur l’importance du laïc dans le monde, parce que, où qu’il se trouve, le laïc doit témoigner des valeurs de l’Evangile » a-t-il déclaré. « Dans l’histoire de l’Eglise du Brésil, nous ne pouvons pas ignorer l’importance de la famille et des laïcs dans la mesure où sans la famille et sans le laïcat, l’Eglise aurait disparu. Pour la transmission de la foi, par ailleurs, nous devons véritablement tenir compte du fait que les laïcs sont très importants » a souligné l’Archevêque.
Les initiatives liées à l’Année du Laïcat seront organisées et promues au niveau des 18 Régions ecclésiastiques. Déjà ces jours derniers, du 20 au 22 octobre, l’Assemblée ecclésiale de la région Sul 1, qui comprend les Diocèses de l’Etat de Sao Paulo, a réfléchi au thème « Chrétiens laïcs dans l’Eglise et dans la société », concentrant son attention sur la formation des laïcs.
L’Evêque auxiliaire de Sao Paulo, S.Exc. Mgr José Roberto Palau, a souligné, dans son intervention, qu’il est nécessaire de disposer d’un projet de formation des laïcs, qui comprenne différentes étapes et divers degrés de connaissance théologique et pastorale, avec un fort accent mis sur la Doctrine sociale de l’Eglise. Cet itinéraire doit former et habiliter le laïc à la mission de proclamer le Royaume, au dialogue avec le monde, à l’inculturation dans la réalité historique, à l’insertion dans la société avec son identité chrétienne, à l’incarnation dans la vie du peuple et à une claire compréhension de l’option pour les pauvres. Enfin, il faut prévoir une mise à jour constante de la Théologie de l’incarnation et de la rédemption dans la mission : service à l’homme, service à la culture, service à la politique, service à la nature.
Le Brésil est la nation la plus peuplée d’Amérique latine avec 204.451.000 habitants dont 172.222.000 catholiques. (SL) (Agence Fides 26/10/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network