VATICAN - « Le Christ en personne, premier évangélisateur », déclarations du Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples à la présentation de la Journée missionnaire mondiale

vendredi, 20 octobre 2017 laics   oeuvres pontificales missionnaires   congrégation pour l'evangélisation des peuples   journée missionnaire mondiale   missionnaires  

Rome (Agence Fides) – « Le premier Evangélisateur est le Christ Lui-même ». Jésus « n’abandonne pas le caractère missionnaire de l’Eglise » mais « Il demeure présent » dans l’œuvre apostolique accomplie par Ses disciples, œuvre qui n’est pas quelque chose qui appartient aux prêtres seuls mais représente une vocation partagée par tous les baptisés. C’est ce qu’a répété avec clarté S.Em. le Cardinal Filoni, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, dans le cadre de son intervention à la conférence de présentation de la Journée missionnaire mondiale qui sera célébrée dans toutes les Paroisses du monde le Dimanche 22 octobre. A la conférence de presse, introduite par le Directeur du Bureau de Presse du Saint-Siège, Greg Burke, ont participé également S.Exc. Mgr Protase Rugambwa, Secrétaire adjoint de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples et Président des Œuvres pontificales missionnaires, et le Père Ted Nowak OMI, Secrétaire général pro tempore de l’Œuvre pontificale missionnaire de la Propagation de la Foi.
Le Cardinal Filoni, dans son intervention, a retracé de manière synthétique les passages clefs du Message du Pape François pour la Journée missionnaire mondiale 2017 dédiée au thème « La mission au cœur de la foi chrétienne ». Le Préfet du Dicastère missionnaire a proposé à nouveau la mission comme dimension intrinsèque de la foi chrétienne, fondée sur le dernier commandement confié par le Christ à Ses disciples, celui d’aller dans le monde entier pour baptiser et annoncer l’Evangile à tous les Peuples, confiants dans le fait qu’en cette œuvre, Lui-même accompagnera les Siens « jusqu’à la fin du monde ». Faisant référence à la Lettre du Pape, le Cardinal Filoni a également souligné que l’attitude consistant à « sortir » représente une dimension vitale pour quiconque est appelé à répondre au mandat missionnaire du Christ mais qu’elle doit être fondée sur « une spiritualité de l’exode et du pèlerinage qui relie tout au Christ » pour ne pas courir le risque de réduire l’action missionnaire elle-même à un activisme de type sociologique.
S.Exc. Mgr Rugambwa et le Père Nowak, dans leurs interventions respectives, ont proposé l’origine, le profil et les finalités des Œuvres pontificales missionnaires, soulignant leur caractère universel, qui repose sur le fait qu’elles sont un instrument propre de la sollicitude pastorale du Pape envers toutes les Eglises.
Répondant aux questions des journalistes, Mgr Rugambwa et le Cardinal Filoni ont pu décrire l’Œuvre pontificale de la Sainte Enfance comme un instrument efficace permettant d’éduquer les jeunes générations à la gratuité et à la sensibilité envers ceux qui se trouvent dans le besoin. Le Cardinal Filoni, répondant à une question sur les obstacles législatives posés au sein de certaines nations à l’activité missionnaire, a proposé à nouveau les figures des premiers chrétiens laïcs coréens, du chinois Xu Guangqi, connu aussi comme le mandarin de Dieu, et du Bienheureux japonais Takayama Ucon, connu aussi comme le samouraï de Dieu, en tant qu’exemples de laïcs ayant confessé la foi au Christ dans des contextes difficiles, entourés par des résistances et des oppositions à caractère politique et culturel. A ce propos, le Cardinal s’est également attardé sur la figure de la Vénérable Pauline Marie Jaricot, fondatrice en France de l’Œuvre de la Propagation de la Foi, dont le procès en béatification est en cours et qui pourra un jour être célébrée en tant que témoin de la sollicitude missionnaire exprimée par les laïcs, aux côtés de Saint François Xavier et de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face, déjà proclamés Patrons des missions.
En ouverture de la Conférence de presse, les participants ont également assisté à la projection de la vidéo « La vie claustrale comme Mission », produite par l’Agence Fides et diffusée, à l’occasion de la Journée missionnaire mondiale, afin de faire mémoire du 90ème anniversaire de la proclamation de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face « Patronne des Missions ». (GV) (Agence Fides 20/10/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network