http://www.fides.org

Asia

2003-09-16

ASIE / COREE DU SUD - APRES LE TYPHON « MAEMI », CHAINE IMMEDIATE DE SOLIDARITE DE LA CARITAS DE COREE – DIMANCHE PROCHAIN COLLECTE SPECIALE DE FONDS POUR LES SINISTRES

Séoul (Agence Fides) – Des aides immédiates et une chaîne de solidarité qui ne s’arrête pas : ainsi la Caritas de Corée et toute l’Eglise de Corée du Sud ont réagi après le passage du violent typhon « Maemi » qui s’est abattu ces jours derniers sur les régions méridionales et orientales de la péninsule.
M. Alex Lee, responsable de la coopération du Bureau National de la Caritas de Corée explique à l’Agence Fides : « Huit Diocèses ont été touchés dans le sud et sur la côte est du Pays. Les Caritas diocésaines se sont mises au travail immédiatement et réalisent un travail excellent. Dans cette première phase, il s’agit de répondre aux urgences, en pourvoyant aux besoins des personnes touchées par le typhon, et qui sont sans maison, sans travail, sans nourriture ».
« L’archidiocèse de Séoul a déjà envoyé 250.000 dollars répartis dans les 8 Diocèses, et la Caritas nationale coordonne les efforts pour l’échange d’informations et l’organisation des aides, en pourvoyant à l’envoi de volontaires. Nous avons débloqué 15.000 dollars pour le Diocèse de Masan, et 10.000 dollars pour celui de Pusan, où les dégâts sont les plus graves.
Toute l’Eglise de Corée a lancé une chaîne de solidarité. M. Lee continue : « Dimanche prochain, dans de nombreux Diocèses, il y aura une collecte spéciale de fonds destinées aux victimes du typhon. A cette collecte participent non seulement les catholiques : toute la population est très sensible au désastre, qui n’a pas de précédents dans l’histoire du Pays ».
D’après les dernières estimations, il y aurait au moins 100 victimes, 25.000 personnes sans abris, et les dégâts matériels qui ont touché surtout les communications, s’élèvent à plus de 700 millions de dollars. Les autorités prévoient que le nombre des morts pourra encore augmenter, à mesure que parviennent des nouvelles des régions les plus internes, inaccessibles en raison des routes rendues impraticables.
« Maemi », avec des vents de plus de 210 km à l’heure et des pluies torrentielles, est considéré comme le typhon le plus violent qui ait jamais touché la Corée depuis plus d’un siècle. Après avoir touché le Japon et la Corée, le typhon poursuit sa route vers le Mer de Chine orientale. (P.A.)
(Agence Fides, 16 septembre 2003, 32 lignes, 399 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network