AMERIQUE/BOLIVIE - Engagement plus ferme en faveur de la défense de la vie et de la démocratie en provenant du VII° Congrès missionnaire national

lundi, 16 octobre 2017 animation missionnaire   instituts missionnaires   missionnaires   evangélisation   droits fondamentaux   politique   famille  
Engagement plus ferme en faveur de la défense de l

Engagement plus ferme en faveur de la défense de la vie et de la démocratie en provenant du VII° Congrès missionnaire national
Notizia

Sucre (Agence Fides) – Les participants au VII° Congrès missionnaire national – plus de 1.500 Evêques, prêtres et laïcs – ayant eu lieu à Sucre, sont revenus hier dans leurs quartiers avec l’engagement d’intervenir de manière plus ferme en faveur de la vie des plus vulnérables, contre le trafic d’êtres humains dans le cadre de la migration et contre les dangers qui menacent la démocratie.
Sous le slogan « L’Evangile est joie, annoncez-le ! », le VII° Congrès missionnaire national a permis aux catholiques de Bolivie « d’analyser leur responsabilité prophétique au sein de la société, de la famille, du monde politique et de tous les secteurs dans lesquels nous avons besoin de la présence de l’Evangile de Jésus » indique la note envoyée à Fides par une source locale.
Dans les conclusions, lues hier lors de la cérémonie de clôture ayant eu lieu à l’auditorium de l’écoles du Sacré-Cœur, les participants ont constaté qu’il existe « un témoignage faible et une certaine passivité face à des événements et à de nouvelles lois qui dépénalisent et promeuvent l’avortement, imposent l’idéologie du genre, contraire à l’identité naturelle de la personne, et influencent la famille et la société ».
Renforcés par l’Evangile et par l’Esprit Saint, après cinq jours de rencontres, les missionnaires ont conclu que l’Eglise catholique, majoritaire en Bolivie, devrait être davantage impliquée dans la lutte contre le trafic de personnes, en faveur de la protection des victimes et qu’elle doit affronter avec plus de force le problème de l’exode rural.
La mission prophétique devrait encourager les missionnaires à être présents au sein des organisations sociales, dans les conseils de zone, les syndicats, les universités et même au niveau politique, surtout en vue de la défense de la vie et des droits fondamentaux. De même, est nécessaire une plus grande attention envers la famille, à cause des situations d’abandon, de séparation et de divorce.
Le 13 octobre, au cours d’une Messe concélébrée par différents Evêques et prêtres sur la Place du 25 mai, l’Evêque de Potosi et Président de la Conférence épiscopale bolivienne, S.Exc. Mgr Ricardo Centellas, a invité tout un chacun à devenir une « Eglise en sortie », à sortir dans la rue pour rencontrer les enfants, les jeunes, les travailleurs, les migrants et les communautés rurales et leur présenter l’Evangile de Jésus comme réponse définitive contre les tentatives du gouvernement d’imposer une culture de mort. Il a ensuite dénoncé la manipulation de la vie faite au nom d’intérêts idéologiques et économiques qui contredisent la vie elle-même et ne respectent pas les droits fondamentaux. Mgr Centellas a demandé de « ne pas permettre que la division soit plus forte que l’union des familles, des Paroisses et de la Patrie bolivienne. Nous sommes des Apôtres de l’unité ! ».
Il a ajouté ensuite très énergiquement devant des centaines de personnes qui participaient à la Messe : « Nous ne pouvons pas permettre aux populismes de devenir progressivement des dictatures dans notre société. Nous ne pouvons pas leur permettre de tuer le TIPNIS (territoire indigène du Parc national de Secure NDT). Donc, face à cette culture de mort, dans l’esprit de Jésus, nous devons dire que vous ne nous battrez pas ».
Le mot de la fin est revenu à l’Archevêque de Sucre, S.Exc. Mgr Jesús Juárez, en tant qu’hôte de l’événement. Après avoir remercié les organisateurs pour le bon déroulement de cette si grande rencontre, il a rappelé que « il s’agit de remplir notre mission de missionnaires en vue de la préparation du V° Congrès missionnaire américain qui se déroulera à Santa Cruz d’ici quelques mois seulement ». (CE) (Agence Fides 16/10/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
animation missionnaire


instituts missionnaires


missionnaires


evangélisation


droits fondamentaux


politique


famille