http://www.fides.org

Asia

2003-09-16

ASIE / PHILIPPINES - « DANS UN MOMENT DIFFICILE POUR LE PAYS JE TRAVAILLERAI SOUS LE SIGNE DE LA CONTINUITE : UN MERCI AU CARDINAL JAIME SIN » DECLARE MGR GAUDENCIO ROSALES NOUVEL ARCHEVEQUE DE MANILLE

Rome (Agence Fides) – « Je suis plutôt inquiet. Je me sens comme Saint Joseph quand il eut en songe la vision de l’Ange qui lui disait de ne pas se préoccuper, alors que Marie attendait Jésus. Ou encore, trépidant comme la Sainte Vierge quand elle reçut l’annonce de l’Ange Gabriel qui lui disait de ne pas craindre. A chaque moment de ma vie où il y a eu un passage important, pour mon ordination sacerdotale et épiscopale, il en a été ainsi, et c’est la même chose aussi à présent. Mais j’ai confiance dans l’aide du Saint-Esprit ». C’est en ces termes que Mgr Gaudencio Rosales, nommé hier nouvel Archevêque Métropolitain de Manille décrit son état d’âme dans un entretien direct avec l’agence Fides.
Dans le premier entretien après la nouvelle de sa nomination, Mgr Rosales explique à l’agence Fides : « Je suis honoré d’avoir reçu du Saint-Père cette charge. Naturellement, en ce moment je n’ai pas encore un plan pastoral pour l’Archidiocèse de Manille. Nous le ferons avec tous les membres de l’Eglise locale, une fois que je serai installé dans la Capitale. Mais le plan général est toujours le même : rendre présent le Royaume de Dieu, donner sa place à l’évangélisation mais aussi à la réflexion personnelle, et aux œuvre de charité ».
L’Archidiocèse de Manille a célébré il y a peu de temps les adieux du Cardinal Jaime Sin, qui était en poste dans la Capitale depuis 1974. Il avait donné sa démission en raison de la limite d’âge et pour des raisons de santé. Mgr Rosales déclare : « Je remercie le Cardinal Sin pour tout ce qu’il a donné à l’Eglise des Philippines et au Pays dans les 30 dernières années. Son héritage et son charisme ne seront pas dispersés. Je prie pour lui pour que la grâce du Seigneur ne l’abandonne pas. Durant mon ministère, je travaillerai sous le signe de la continuité avec sa ligne pastorale ».
Sur la situation actuelle que traverse le Pays, le nouvel Archevêque a les idées claires : « Nous traversons un moment difficile ; nous les Evêques, nous avons publié récemment un communiqué qui invitait les dirigeants politiques, l’armée, tous les citoyens à lutter contre la corruption et à travailler pour l’unité et pour le bien-être des Philippines. Cet engagement reste fondamental pour l’Eglise : nous devons faire en sorte que les valeurs de l’Evangile soient incarnées dans la société ».
Mgr Rosales est né le 10 août 1932 à Batangas City (Archidiocèse de Lipa). Il a suivi les cycles de philosophie et de théologie à Quezon City et a été ordonné prêtre le 23 mars 1958. Il a été supérieur du petit séminaire de Lipa et directeur spirituel dans les séminaires de l’Archidiocèse. En 1974, il a été nommé Evêque titulaire d’Esco et Evêque Auxiliaire de Manille ; il a été consacré Evêque le 28 octobre de la même année. En 1982, il a été nommé Evêque Coadjuteur de Malaybalay, dont il devint l’Evêque diocésain en 1984. Il a été nommé au Siège Métropolitain de Lipa en 1992. De 1997 à 1999 il a été vice-président de la Conférence Episcopale, et en 1999, Président de la Commission pour le Clergé. (P.A.)
(Agence Fides, 16 septembre 2003, 40 lignes, 571 mots

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network