ASIE/JAPON - Rencontre du Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples avec les Séminaristes à Tokyo

samedi, 23 septembre 2017 mission   prêtres   vocations   evangélisation  

Tokyo (Agence Fides) – Le Pape François, la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples et les Evêques japonais partagent la même préoccupation en ce qui concerne le manque de vocations sacerdotales au Japon. C’est ce qu’a indiqué S.Em le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, aux Séminaristes étudiant à Tokyo, qu’il a rencontré au septième jour de sa visite au Japon. « Alors que vos prêtres qui ont, jusqu’à présent, dépensé leur vie pour l’Eglise vieillissent – a remarqué le Cardinal en s’adressant aux Séminaristes – on ne constate pas de reprise vocationnelle adéquate. Je voudrais que vous aussi, élèves, soyez conscients du fait que l’avenir de l’Eglise dépend également de votre don généreux à Dieu ». A cet égard, dans le cadre du discours tenu au Séminaire de Tokyo, le Cardinal Filoni a reconnu que la condition de ceux qui se préparent au sacerdoce dans une ville moderne et pleine d’opportunités comme Tokyo peut mettre les Séminaristes dans une « situation d’opposition entre les valeurs de l’Evangile et celles du monde », les invitant à concentrer leur réflexion sur trois « signes prophétiques » qui accompagnent la vie sacerdotale en tant que don de soi et sequela Christi : la pauvreté volontaire, le célibat du cœur et du corps et l’obéissance.
En déterminant les caractéristiques de l’esprit de la pauvreté chrétienne, le Préfet du Dicastère missionnaire a rappelé que tous les biens, tant matériels que spirituels ou moraux « sont comme l’eau de la mer et que nous sommes comme une barque. En vivant dans le monde, nous ne pouvons nous en détacher complètement mais si nous nous immergeons totalement dans la possession de ceux-ci, notre vie sombre et fait naufrage ». Parlant du célibat, il a souligné qu’il « a une signification fondamentalement eschatologique » et que Jésus l’indique comme état de vie choisi par amour et pour le Royaume de Dieu. « Avec l’appel à la vie consacrée au Christ dans le célibat – a expliqué le Cardinal Filoni – vous êtes appelés à vivre dans la culture du provisoire mais en tant que témoins de l’amour authentique, qui n’est jamais provisoire. En effet, même si la majeure partie des membres de la société présume que l’amour éternel est impossible, tous, en vérité, ont soif d’un amour sans condition ou échéance. Par votre vie authentique, vous montrez, au sein de la société japonaise, que le véritable amour, dans le Christ, est toujours perpétuel, fidèle et généreux ».
Après sa rencontre avec les Séminaristes, le Cardinal Filoni a célébré la Messe de la mémoire de Saint Pio de Pietralcina dans la chapelle du Séminaire. « Le discépolat missionnaire – a remarqué le Préfet du Dicastère missionnaire dans son homélie – ne naît pas comme effort et prestation des structures ecclésiales mais se configure comme une sortie permanente avec le Christ, loin des idéologisations du message évangélique ou du fonctionnalisme ecclésial ». (GV) (Agence Fides 23/09/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network