AFRIQUE/RD CONGO - Dénonciation d’un massacre de pygmées dans l’est du pays de la part d’une ONG locale

mardi, 5 septembre 2017

Kinshasa (Agence Fides) – Un massacre de pygmées a eu lieu dans l’est de la République démocratique du Congo. Selon ce qu’indique à l’Agence Fides le CEPADHO, une ONG locale, le 2 septembre dernier, des guérilleros de l’ADF – groupe de guérilla d’origine ougandaise sévissant sur zone – ont attaqué le campement pygmée de Vemba, à 17 km au nord-est de la ville de Beni, au Nord Kivu.
« Selon les dernières nouvelles parvenues au CEPADHO, au cours de l’incursion, les terroristes ont décapité et tué 8 pygmées dont 3 femmes et un enfant. Ils ont ouvert le feu sur l’ensemble des cabanes, réduisant le campement des pygmées en cendre » affirme le communiqué parvenu à l’Agence Fides.
Dans un autre communiqué, le CEPADHO dénonce par ailleurs le climat d’insécurité croissante qui caractérise la zone de Baswagha-Madiwe – toujours au Nord Kivu – provoquée par le groupe de bandits s’étant évadé de la prison de Kangbayi le 11 juin dernier.
Différentes provinces de la République démocratique du Congo connaissent une situation d’insécurité alors que le pays se débat dans une impasse politique provoquée par l’absence d’application de l’Accord de la Saint Sylvestre, qui prévoyait l’organisation d’élections présidentielles d’ici la fin de cette année. (L.M.) (Agence Fides 05/09/2017)




Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network