AFRIQUE/KENYA - Incendie du Lycée de Nairobi ayant provoqué la mort de 9 élèves classé comme criminel

lundi, 4 septembre 2017 ecole  

Nairobi (Agence Fides) – L’incendie qui a provoqué la mort de 9 jeunes filles dans le dortoir de leur lycée, la Moi Girls School de Kibera, sis à Nairobi dans la nuit du 2 septembre, est de nature criminelle.
C’est ce qu’a déclaré aujourd’hui le Ministre de l’Instruction, Fred Matiang'i, qui a mis à jour le bilan des victimes, le portant de 7 à 9. Parmi celles-ci, se trouve la fille de l’ancien commandant de la SPLA (Sudan’s People Liberation Army), Paul Malong Awan.
Le Ministre a souligné qu’il y a eu une série d’attaques incendiaires contre les écoles de tout le pays, sans cependant indiquer le nombre total de celles-ci.
Se référant à la vague d’incendies dans des établissements scolaires intervenue l’an dernier (voir Fides 01/08/2016), Fred Matiang'i a affirmé : « Certains de ces incendies sont liés à la politisation des directeurs des écoles et des responsables du secteur de l’instruction. Ceci constitue un problème. Nous ne pouvons pas résoudre un conflit concernant le responsable du secteur scolaire en incendiant les écoles ». (L.M.) (Agence Fides 04/09/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network