ASIE/IRAQ - Une chrétienne parmi les anciennes détenues des djihadistes libérées à Tal Afar

mardi, 29 août 2017 zones de crise   eglises orientales   femmes   djihadistes   enlèvements  

Ankawa.com

Tal Afar (Agence Fides) – La chrétienne libérée dans les faubourgs de Tal Afar après avoir été longuement détenue dans la ville en compagnie de femmes yézidis par les djihadistes du prétendu « Etat islamique », s’appelle Rana Behnam. Sa libération – indiquent les moyens de communication irakiens – a eu lieu au cours de l’offensive déclenchée Dimanche dernier par l’armée irakienne et par des milices progouvernementales visant à reprendre le contrôle total de Tal Afar, ville sise à l’ouest de Mossoul, en direction de la frontière avec la Syrie, devenue le dernier bastion des djihadistes du prétendu « Etat islamique » en Irak après la reconquête de Mossoul de la part de l’armée régulière. Des clichés diffusés par le site Internet ankawa.com montrent Rana Behnam au cours des premiers moments de sérénité passés à Bagdad en compagnie de deux prêtres chaldéens et d’un certain nombre des membres de sa famille, qu’elle a rejoint immédiatement après sa libération.
L’offensive sur Tal Afar a provoqué la énième évacuation de civils, ceux-ci tentant de se mettre à l’abri des combats entre l’armée irakienne et les miliciens du prétendu « Etat islamique ». La ville – ont indiqué les évacués aux organisations humanitaires – était bombardé et il ne restait rien à manger.
Les miliciens du prétendu « Etat islamique » avaient pris Mossoul en juin 2014 avant de prendre le contrôle les villes et villages de la plaine de Ninive au cours des mois suivants. Face à l’avancée des djihadistes, des dizaines de milliers de chrétiens de Mossoul et de l’ensemble de la région avaient évacué leurs maisons, trouvant refuge en particulier dans les faubourgs d’Erbil et dans d’autres zones de la Région autonome du Kurdistan irakien. (GV) (Agence Fides 29/08/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network