AFRIQUE/ANGOLA - Appel au calme des Evêques après la victoire contestée du MPLA

vendredi, 25 août 2017 elections   evêques  

Luanda (Agence Fides) – Les élections législatives ayant eu lieu le 23 août (voir Fides 24/08/2017) se sont soldées par une large victoire du Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA). En effet, le parti au pouvoir en Angola depuis l’indépendance, en 1975, a obtenu 64% des suffrages dans les deux tiers des bureaux ayant jusqu’ici achevé le dépouillement, selon les résultats publiés par la Commission nationale électorale (CNE).
Si ces résultats devaient être confirmés, le MPLA obtiendrait ainsi la majorité absolue des 220 sièges du Parlement, permettant d’élire son candidat, l’actuel Ministre de la Défense, Joao Lourenco, comme nouveau Chef de l’Etat.
Les deux partis d’opposition, l’UNITA – Union nationale pour l’indépendance totale de l’Angola et la CASA-CE ont obtenus respectivement 24 et 8,5% des suffrages, mais contestent les résultats rendus publics par la Commission électorale.
Immédiatement après la proclamation des résultats électoraux, la Conférence épiscopale d’Angola et de Sao Tomé (CEAST) a appelé les angolais au calme et au sens civique afin de préserver la paix dans un pays qui a subi des décennies de guerre civile. (L.M.) (Agence Fides 25/08/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network