EUROPE/FRANCE - Visite du Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples à Ars en la fête du Saint Curé

vendredi, 4 août 2017 filoni   saints   prêtres  

twitter

Ars sur Formans (Agence Fides) – « En tant que responsable de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, je demande à Saint Jean-Marie Vianney son intercession pour nos Séminaires et pour le Clergé des jeunes Eglises des territoires de mission confiés par le Saint Père à notre soin ecclésial ». C’est en ces termes que S.Em. le Cardinal Fernando Filoni a invoqué l’intercession particulière du Saint Curé d’Ars pour l’ensemble des prêtres et des séminaristes des jeunes Eglises, dans l’homélie donnée au cours de la Messe solennelle qu’il a célébré ce 4 août en la Paroisse d’Ars, au jour de la Mémoire du Saint Patron de tous les Curés du monde. Dans ce village, Saint Jean-Marie Vianney exerça son ministère sacerdotal en confessant, en célébrant la Messe, en enseignant le catéchisme et en venant au secours des pauvres pendant quarante ans, avec une simplicité évangélique qui attirait à Ars des multitudes d’hommes et de femmes parce qu’au travers des gestes les plus ordinaires du soin pastoral ordinaire, il ne cachait pas l’action de la grâce.
Dans son homélie, le Cardinal Filoni a souligné à plusieurs reprises la source dont jaillissait la spiritualité du Curé d’Ars et qui fait de Saint Jean-Marie Vianney un précieux compagnon de route, y compris pour ceux qui se trouvent à suivre leur propre vocation sacerdotale dans le monde d’aujourd’hui, si différent de celui de la France du XIX° siècle. « Ici – a déclaré le Cardinal – d’innombrables prêtres viennent trouver l’inspiration pour leur propre vie sacerdotale et moi aussi, aujourd’hui, je suis pèlerin, faisant mémoire des années de ma formation au séminaire, alors que, en préparation à la vie sacerdotale, le Saint Curé d’Ars était considéré comme le prototype du Curé ».
Saint Jean-Marie Vianney – a rappelé entre autre le Cardinal Filoni – fréquenta constamment les « saintes vertus » de l’humilité, de la pauvreté, de l’obéissance et de la chasteté, « qui le portèrent sur la voie de la sainteté de vie et, par suite, d’une extraordinaire fécondité pastorale, raison pour laquelle il suscitait l’admiration et l’estime de nombreux fidèles, et surtout de nombre de pénitents à la recherche de la paix intérieure ». Le Cardinal Préfet du Dicastère missionnaire a remarqué que la mission de libération du péché exercée par le Curé d’Ars au profit de son peuple comprenait également « la mission d’avertir contre le mal, de rappeler les pécheurs, de les pousser à changer de vie. Comme le Prophète Ezéchiel – a ajouté le Cardinal – Saint Jean-Marie Vianney sentait la même responsabilité face à Dieu : si tu n’avertis pas le méchant, si tu ne lui parles pas afin qu’il renonce à sa conduite mauvaise et qu’il vive, le mauvais mourra certainement à cause de son iniquité mais de sa mort – dit le Seigneur – je te demanderai compte ; au contraire, si tu l’avertis et qu’il ne pêche pas, il vivra et toi, tu auras sauvé ta vie ». Aujourd’hui encore – a fait remarquer le Cardinal Filoni - Saint Jean-Marie Vianney poursuit sa mission pastorale de manière différente mais non moins efficace. Ainsi ce Sanctuaire est-il encore un lieu de bien, de prière et de grâce. Ici continue à être distribuée la miséricorde à ceux qui la recherchent ». (GV) (Agence Fides 04/08/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network