AMERIQUE/VENEZUELA - Chars de la Garde nationale bloqués par cinq prêtres à Ejido

samedi, 29 juillet 2017 politique   violence   prêtres   droits fondamentaux  
Chars de la Garde nationale bloqués par cinq prêtr

CEV

Chars de la Garde nationale bloqués par cinq prêtres à Ejido

Ejido (Agence Fides) – Les prêtres de l’Eglise catholiques sont intervenus hier, 28 juillet, dans ce qui aurait pu constituer un affrontement entre la Garde nationale bolivarienne (GNB) et des manifestants, dans la ville d’Ejido, au sein de l’Etat vénézuélien de Mérida.
Au travers de différents clichés publiés sur le compte Twitter de la Conférence épiscopale du Venezuela, est prouvée l’intervention des prêtres qui ont joué un rôle de médiateurs ce 28 juillet, lorsque les chars de la GNB ont fait leur apparition dans les environs de la cérémonie funèbre de Rafael Vergara, un jeune mort dans l’une des nombreuses manifestations ayant actuellement lieu au Venezuela en signe de protestation.
Vers les 15.30 locales, les prêtres ont interrompu les obsèques et se sont rendus en direction des gardes nationaux pour leur demander de se retirer.
Selon des données d’agence, plusieurs personnes sont mortes au plan national dans le cadre des affrontements violents opposant manifestants et forces de sécurité au cours de ces derniers jours, en particulier au cours de la grève générale de 48 heures proclamée par l’opposition et par différents secteurs sociaux afin de demander au gouvernement l’annulation des élections des membres de l’Assemblée constituante. Hier encore, un autre jeune a trouvé la mort suite à un coup de feu lors d’une manifestation se déroulant à San Cristobal, dans l’Etat de Tachira, ce qui porte à 113 le nombre des victimes en près de quatre mois de protestations dans le pays. (CE) (Agence Fides 29/07/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network