ASIE/IRAQ - Quinze statues de Notre-Dame de Lourdes replacées dans les villages de la plaine de Ninive à la place de celles détruites par les djihadistes

lundi, 24 juillet 2017 dévotion populaire   dévotion mariale   eglises orientales   proche-orient   djihadistes  

L'Oeuvre d'Orient

Qaraqosh (Agence Fides) – Du 20 au 25 juillet, dans de nombreux villages et petites villes de la plaine de Ninive, un temps habités en majorité par des chrétiens, 15 statues de Notre-Dame de Lourdes seront réinstallées à la place de celles qui ont été enlevées et détruites par la furie iconoclaste des djihadistes au cours des trois ans d’occupation de la zone de la part du prétendu « Etat islamique ». A Qaraqosh, Telkaif, Alqosh, Karamles et en d’autres localités de la plaine de Ninive, la réinstallation des statues en question est vécue par les chrétiens présents comme un signe réconfortant d’un retour à la normalité, possible et progressif, scandée également par les prières récitées et susurrées aux statues de Notre-Dame. L’initiative a été rendue possible grâce à l’intervention de l’Association catholique française, l’Œuvre d’Oient, après que Mgr Pascal Gollnish, Directeur général de l’Association, au cours d’un voyage dans la région, ait constaté le grand nombre de croix arrachées et de statues de Notre-Dame et de Jésus profanées et détruites dans ces zones au cours des trois années de joug djihadiste. Déjà en mars dernier – indiquent les moyens de communication officiels de l’Œuvre d’Orient – quinze reproductions de la statue de Notre-Dame de Lourdes, bénie par S.Exc. Mgr Nicolas Brouwet, avaient été chargées sur un camion et, de Lourdes, avaient pris le chemin de la plaine de Ninive. Les cérémonies de réinstallation des statues, dans les Paroisses, les sanctuaires et les zones communes des villes, prévoient la participation d’Evêques, de prêtres, de religieux, de religieuses et de laïcs, nombre desquels à peine revenus dans leurs ville d’origine après avoir passé trois ans en qualité d’évacués ou de réfugiés. Maintenant – peut-on lire dans les communiqués de l’Œuvre d’Orient – les chrétiens de ces villes et de ces villages « pourront de nouveau prier devant Notre-Dame de Lourdes, qui les a soutenus au cours de leur exil ». (GV) (Agence Fides 24/07/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network