OCEANIE/TAHITI - Intérêt au sein de la communauté de Papeete pour le Diaconat permanent

vendredi, 21 juillet 2017 eglises locales   ministères ecclésiaux  

diocesiventimiglia

Papeete (Agence Fides) – L’école diaconale de l’Archidiocèse de Papeete (Tahiti), fondée en 1976, a achevé son année universitaire avec un peu plus de trente étudiants. L’école fonctionne donc bien et elle constitue « un signe que le diaconat permanent engendre de l’intérêt parmi les fidèles » affirme l’Archevêque, S.Exc. Mgr Jean-Pierre Cottanceau, dans l’éditorial du périodique Le Semeur haïtien envoyé à l’Agence Fides.
L’année a fini sur des admissions parmi les candidats au diaconat ainsi que des investitures (lectorat, acolytat). « Le diaconat manifeste ce qui fait l’essence de tous les ministères ecclésiaux, ordonnés ou non : le service de la communauté – explique l’Archevêque. Il ne s’agit pas de s’arroger un titre qui apportera une reconnaissance sociale. Le Diacre n’est pas non plus à considérer seulement comme un auxiliaire du prêtre qui pourra, tant bien que mal, palier son absence. En outre, dans notre Diocèse, le diaconat s’est surtout épanoui dans le service de la Parole, de la liturgie et de la préparation aux sacrements ».
« Mais la mission du Diacre – poursuit Mgr Cottanceau – compte aussi depuis ses origines le service des pauvres et des exclus. De ce point de vue, le Diacre est moins un homme de l’autel qu’un homme placé à la porte d’entrée de l’église : qui accueille chaque fidèle, repère les plus démunis, regarde au loin celles et ceux qui n’osent plus prendre le chemin de l’église, puis interpelle la communauté et encourage l’esprit de charité et d’évangélisation ».
L’Archidiocèse de Papeete, en Polynésie française, compte 276.944 habitants dont 105.780, 57 Paroisses, 27 prêtres dont 10 religieux, 46 diacres permanents, 36 religieux non prêtres et 35 religieuses. (SL) (Agence Fides 21/07/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network