AMERIQUE/BOLIVIE - Réactions de l’Archevêque de Santa Cruz de la Sierra après une fusillade au centre-ville

jeudi, 20 juillet 2017 droits fondamentaux   violence   paix  
Réactions de l’Archevêque de Santa Cruz de la Sier

Infodecom/Diakonia

Réactions de l’Archevêque de Santa Cruz de la Sierra après une fusillade au centre-ville

Santa Cruz (Agence Fides) – « En premier lieu, il est urgent et nécessaire de conduire une enquête, approfondie et transparente, afin d’éliminer tout doute possible sur ce qui s’est passé. Nous devons également adopter des mesures préventives, comme le fait d’avoir des membres des forces de l’ordre bien préparés afin de préserver la vie humaine par-dessus tout et d’empêcher que des cas semblables se terminent en un bain de sang ». C’est ce qu’a réaffirmé dans son homélie du Dimanche 16 juillet S.Exc. Mgr Sergio Gualberti, Archevêque de Santa Cruz de la Sierra, en commentant un triste épisode de violence armée intervenu dans le centre de cette ville quelques jours auparavant, épisode qui a fait cinq morts et sept blessés graves.
« Nous élevons une prière au Dieu de la vie pour nos frères morts et nous exprimons notre proximité et notre solidarité chrétienne aux blessés et à toutes les familles qui sont dans la douleur » a déclaré Mgr Gualberti dans le cadre de la fête de Notre-Dame du mont Carmel, Patronne de la Bolivie et des forces armées. « Ces morts confirment le grave problème d’insécurité et de violence incontrôlée qui domine les rues de nos villes et se trouve dans le cœur de tant de personnes. Ces morts doivent secouer notre conscience et pousser les autorités à prendre les mesures nécessaires » a souligné l’Archevêque.
Le 13 juillet, une bande de 7 délinquants munie d’armes lourdes a perpétré un vol à main armée dans une bijouterie du centre-ville. Au moment de sortir avec trois employés comme otages, la police, qui entre temps était arrivée sur place, a ouvert le feu, déclenchant une fusillade nourrie dont le résultat a été la mort d’une employée, d’un agent de police et de trois criminels alors que sept autres personnes ont été blessées. (CE) (Agence Fides 20/07/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network