AMERIQUE/PEROU - Dénonciation de l’Archevêque de Huancayo concernant les risques des activités minières pour la santé de la population

vendredi, 14 juillet 2017 environnement   droits fondamentaux   indigènes  
Dénonciation de l’Archevêque de Huancayo concernan

Dénonciation de l’Archevêque de Huancayo concernant les risques des activités minières pour la santé de la population

La Oroya (Agence Fides) – Après que le gouvernement ait réduit les standards de qualité environnementale (ECA) afin de faciliter la vente du complexe métallurgique de La Oroya, l’Archevêque de Huancayo, S.Exc. Mgr Pedro Barreto Jimeno SJ, a parlé à la presse afin de dénoncer le fait que cette mesure était dommageable pour la santé de la population.
Mgr Barreto Jimeno a remarqué que, depuis 1928, l’Etat s’est enrichi aux dépens de la population de cette zone, minière par tradition, et qu’il ne permettra pas que cette situation se répète. « L’Etat, depuis 1928, a perçu les impôts et s’est enrichi aux dépens de la vie et de la santé de la population, et, encore une fois, l’Etat veut revenir à ses antiques méthodes de corruption mais, en cette occasion, il va à l’encontre de la vie de la population » a-t-il déclaré.
De la note envoyée à Fides par une source locale, il résulte que le gouvernement a permis les émissions de bioxyde de souffre jusqu’à un seuil de 250 microns alors que ce seuil était fixé auparavant à 20 microns. Le Doyen du Collège des Ingénieurs, Fredy Matos, a exprimé son désaccord avec cette flexibilité parce que les conséquences principales iront toucher la santé de la population. L’affaire relative à l’activité minière dans cette zone dure depuis longtemps. L’Eglise s’était exprimée positivement à propos de la réactivation du complexe métallurgique de La Oroya mais seulement après avoir reçu des garanties concernant la vie, la santé et la dignité du travail pour les ouvriers (voir Fides 01/03/2012). (CE) (Agence Fides 14/07/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network