ASIE/MONGOLIE - XXV° anniversaire du retour de l’Eglise en Mongolie

mardi, 11 juillet 2017

S.Exc. Mgr Padilla (sur la gauche), le Père G. sales et le Père Joseph Enkh, premier prêtre mongol (à droite) au cours de la Messe jubilaire

Oulan-Bator (Agence Fides) – L’année 2017 marque les 25 ans du retour de l’Eglise en Mongolie et de l’institution de rapports diplomatiques entre le Saint-Siège et la Mongolie. Ces Noces d’argent ont été célébrées le 9 juillet au cours d’une Messe célébrée en la Cathédrale Saints Pierre et Paul d’Oulan-Bator. Au cours de la célébration de ce Jubilé, S.Exc. Mgr Wenceslao Padilla, Préfet apostolique d’Oulan-Bator, a exprimé sa gratitude envers Dieu et tous ses collaborateurs pour ce qui a pu être réalisé au cours de ces 25 dernières années, déclarant : « A ce point, je peux vraiment dire et je veux crier au monde les paroles du prophète Isaïe : « Louez Yahvé, invoquez Son nom, annoncez au peuple Ses hauts faits, rappelez que son nom est sublime » (Isaïe 12, 4). Le Dieu de nos pères a vraiment été riche en grâce, aimant. Il a protégé et guidé tous les pas de notre chemin de foi et ceux de notre petite communauté de croyants en Mongolie ». Mgr Padilla a également souligné que « la stabilité de l’Eglise en Mongolie, au travers de sa présence en différents secteurs de la société, a toujours grandi et s’est renforcée. L’arrivée de missionnaires de diverses Congrégations religieuses et de différentes nations, la collaboration et la foi de nombreux mongols ont contribué à construire une présence solide de l’Eglise en Mongolie ».
La Messe a été concélébrée par plus de 30 prêtres, et par un certain nombre d’hôtes particuliers, tels que Mgr Marco Sprizzi, Premier Conseiller de la Nonciature apostolique en Corée du Sud et en Mongolie, et le Père Gilbert Sales, l’un des premiers missionnaires arrivés en 1992. De nombreux fonctionnaires étrangers et locaux étaient présents à l’événement. La communauté bouddhiste était représentée par Dambajav du monastère de Dashchoilin, dont la présence a été fort appréciée par l’ensemble de la communauté catholique.
Lorsque la Mongolie devint un pays démocratique, au début des années 1990, le gouvernement prit l’initiative de demander l’instauration de relations diplomatiques avec le Saint-Siège ainsi que la venue de missionnaires catholiques. Le 4 avril 1992, les relations diplomatiques furent instituées et le premier groupe de missionnaires, trois membres de la Congrégation du Cœur Immaculé de Marie (CICM), arriva en Mongolie le 10 juillet 1992. Les premiers missionnaires à arriver en Mongolie étaient alors le Père Wencesalo Padilla – actuellement Evêque et Préfet apostolique d’Oulan-Bator – le Père Robert Goessens – retourné au Japon – et le Père Gilbert Sales – actuellement Président de l’Université Saint Louis de Baguio City, aux Philippines.
Au cours de la Messe célébrée à Oulan-Bator, Mgr Marco Sprizzi a rappelé que « le Saint-Siège a été l’un des premiers Etats à reconnaître la Mongolie au sein de la communauté internationale après son indépendance. Depuis lors, les relations (bilatérales NDT) ont été très bonnes. Le Pape est préoccupé par le bien-être spirituel et matériel du peuple mongol. Du moment que nous ne promouvons pas notre intérêt mais plutôt celui du peuple de Mongolie, les relations sont très bonnes et nous continuons à servir la population de ce pays ». (MP-PA) (Agence Fides 11/07/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network