AMERIQUE/COLOMBIE - Recyclage de matériaux en tout genre de la part de quelques 869.000 mineurs travaillant de nuit

mardi, 11 juillet 2017

Internet

Barranquilla (Agence Fides) – L’exploitation des mineurs sur les lieux de travail en Colombie prévoit des peines allant de 3 à 7 ans de prison. Selon la police, qui s’occupe d’enfance et d’adolescence dans le pays, quelques 869.000 mineurs travaillent le soir, principalement dans les secteurs agricole et commercial ou encore de l’extraction illégale et sont également présents dans le cadre d’activités informelles. Les villes comptant les indices de travail des mineurs les plus élevés sont Sincelejo, Neiva et Pasto. Parmi les activités pratiquées par les mineurs se trouvent notamment le recyclage, les travaux du bâtiment et sur les marchés. Par exemple, à Barranquilla, les habitants rencontrent de nombreux enfants qui marchent le soir avec des chariots remplis de matériel recyclé ou autre, nécessaires à la construction d’habitations. Sur les marchés, de nombreux adolescents cessent de travailler lorsqu’ils entrevoient les phares des patrouilles par crainte d’être arrêtés par la police chargée de l’enfance. (AP) (Agence Fides 11/07/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network