AFRIQUE/SOUDAN - Pédiatres, sages-femmes et infirmiers présents chaque jour dans le camp de réfugiés de Mayo

vendredi, 7 juillet 2017

Internet

Mayo (Agence Fides) – Le camp de réfugiés de Mayo consiste en une vaste étendue de poussière, de boue et de cabanes aux portes de Khartoum, capitale du Soudan. Sa population oscille entre 300.000 et 700.0000 personnes arrivées au début des années 2000, suite au conflit au Darfour. De nombreux autres ont fui la guerre au Soudan du Sud ou les violences et la pauvreté des nombreux foyers de crise qui caractérisent l’Afrique sub-saharienne. Depuis 2005, dans le quartier Angola de Mayo, l’ONG Emergency a mis en place un centre pédiatrique.
Ainsi que l’indique le communiqué de l’ONG parvenu à Fides, cinq jours par semaine, une équipe formée de pédiatres, d’infirmiers et de promoteurs de santé offre gratuitement des services d’urgence et de santé de base, avec une unité d’hospitalisation pour l’observation journalière et une ambulance pour le transfert des cas urgents en direction des hôpitaux voisins. Les enfants soignés chaque jour sont au nombre de 50. Parallèlement à cette clinique, ont également connu une augmentation les activités liées à la planification des naissances, aux soins prénataux et postnataux. En 2016, deux nouveaux conteneurs ont été aménagés à l’intérieur desquels travaillent une gynécologue, une sage-femme internationale et deux autres soudanaises. (AP) (Agence Fides 07/07/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network