AFRIQUE/GHANA - De la nécessité d’intensifier l’apport des laïcs aux activités pastorales et d’assistance de l’Eglise

mardi, 4 juillet 2017 laics  

Canaa

Accra (Agence Fides) – Les laïcs du Ghana devraient intensifier leur implication au sein des activités pastorales de l’Eglise en aidant les prêtres à apporter un soutien spirituel adapté aux fidèles et à toutes les personnes qui en ont besoin. La demande est partie du Père Simon Kofi Appiah, enseignant de l’Université de Cape Coast, au cours d’un Séminaire d’été destiné aux laïcs de l’Archidiocèse d’Accra, qui a réuni plus de 400 participants provenant de toutes les Paroisses.
Selon les informations parvenues à Fides de la part de l’Agence Canaa, le Père Appiah, responsable de la Semaine d’études pour les Laïcs, a affirmé que les laïcs pourraient explorer des manières différentes de promouvoir la prise de conscience de leurs propres devoirs au sein des communautés. Il a donc exhorté les laïcs à participer aux programmes de formation afin de comprendre l’importance de leur rôle dans le ministère pastoral de l’Eglise.
Une implication plus importante des laïcs doit également porter à une plus grande sensibilité envers les besoins des faibles, des malades, de ceux qui sont ceux et qui conduisent une vie aux marges de la société, en en informant les Conseils pastoraux et les prêtres.
Au séminaire, organisé pour lancer la Semaine diocésaine des Laïcs, a également participé comme intervenant Augustine Acheampong Otoo, laïc engagé au sein de la Paroisse Sainte Marthe de Kasoa, lequel a invité les laïcs à s’aimer les uns les autres et à prendre en charge les nécessiteux dans l’Eglise et au sein de la société pour porter la consolation à un grand nombre et collaborer avec les prêtres, sans les remplacer d’aucune manière. Il a également demandé l’unité des objectifs à poursuivre entre la hiérarchie de l’Eglise et les fidèles laïcs, en garantissant le respect réciproque. (SL) (Agence Fides 04/07/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network