AMERIQUE/VENEZUELA - Déclarations de l’Archevêque de Caracas sur la situation actuelle

samedi, 1 juillet 2017 violence   politique   droits fondamentaux   démocratie  
S.Em. le Cardinal Urosa Savino

S.Em. le Cardinal Urosa Savino

Caracas (Agence Fides) – « Il serai possible de parler de guerre d’un gouvernement contre le peuple ». C’est en ces termes que S.Em. le Cardinal Urosa Savino a condamné la répression violente perpétrée par les forces de sécurité de l’Etat et par des groupes paramilitaires à l’encontre des manifestants qui, au cours de ces trois derniers mois, sont descendus dans les rues pour protester contre les politiques du gouvernement. Dans le cadre de ces affrontements, ont été tuées plus de 90 personnes.
« Nous, Evêques, demandons au gouvernement national de revoir la situation, de mettre fin à l’attitude consistant à vouloir implanter au Venezuela un système totalitaire militariste et marxiste et naturellement nous demandons à ce que soit abandonnée l’utilisation de ressources légales pour démanteler l’Etat. Tout ceci est réprouvable et intolérable et ce n’est pas ce que désire la majeure partie du peuple vénézuélien ». Telles sont les paroles prononcées par le Cardinal le 29 juin en l’église Notre-Dame de la Chandeleur de Caracas au terme de la célébration de la Solennité des Saints Apôtres Pierre et Paul.
Tout en soulignant qu’il parlait à titre personnel, le Cardinal a affirmé que ceci est également l’avis de la Conférence épiscopale.
Le Président du Venezuela, Nicolas Maduro, a convoqué une Assemblée nationale constituante, qui a fixé les élections pour le 30 juillet. L’Eglise au Venezuela a exprimé publiquement son refus (voir Fides 19/05/2017) en ce qu’elle croit que la population ne veut pas changer de Constitution. Ce qui est utile, a déclaré à plusieurs reprises la Hiérarchie catholique, est de la nourriture, la sécurité publique, des élections libres et démocratiques et le respect de la loi. (CE) (Agence Fides 01/07/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network