AMERIQUE/ETATS UNIS - Action légale visant à bloquer l’expulsion des Etats-Unis de chaldéens et autres immigrés irakiens

lundi, 26 juin 2017 migrants   proche-orient   eglises orientales  

Detroit Free Press

Detroit (Agence Fides) – Des avocats américains engagés dans la protection légales des immigrés et liés à l'American Civil Liberties Union du Michigan tentent actuellement de bloquer la potentielle expulsion des Etats-Unis de 1.400 immigrés irakiens qui pourraient être rapatriés en Irak sur la base des nouvelles dispositions en matière d’immigration édictées par l’administration fédérale. Au travers d’un recours déposé le 24 juin devant la Cour fédérale de Detroit, les avocats ont demandé à ce que les procédures d’expulsion soient bloquées et que le recours soit considéré comme une action collective.
Ainsi que l’a indiqué l’Agence Fides (voir Fides 23/06/2017), l’affaire concerne en particulier 114 irakiens, en grande partie chaldéens, arrêtés dans la zone de Detroit par des personnels de l’Immigration (ICE) le 12 juin dernier. Il s’agit en majorité d’hommes résidant aux Etats-Unis depuis des décennies. L’opération fait suite à l’accord entre les Etats-Unis et l’Irak par lequel le gouvernement de Bagdad a accepté d’accueillir un certain nombre d’irakiens soumis à des mesures d’expulsion pour être retiré de la liste des nations frappées par les mesures voulues par le Président Trump afin d’empêcher l’entrée aux Etats-Unis de potentiels terroristes provenant de pays à majorité musulmane susceptibles de les exporter. Certains des chrétiens arrêtés avaient eu par le passé des problèmes avec la justice, ce qui justifierait leur mesure de rapatriement forcé en Irak selon les autorités de police. Au cours de la journée du 22 juin, le juge de district Mark Goldsmith avait suspendu pour deux semaines les procédures d’expulsion afin de décider sur la compétence au fond de son tribunal. Le Patriarche de Babylone des chaldéens, S.B. Louis Raphaël I Sako, est par ailleurs intervenu à ce propos. Dans une lettre adressée à S.Exc. Mgr Frank Kalabat, Evêque de l’Eparchie de Saint Thomas Apôtre de Detroit, le Patriarche a exprimé sa solidarité et sa proximité aux familles des irakiens frappés par des mesures d’expulsion, souhaitant que l’administration américaine trouve une solution adaptée à l’urgence humanitaire provoquée par ces mesures d’éloignement, s’adressant également à des pères de famille ayant des enfants en bas âge. (GV) (Agence Fides 26/06/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network