AMERIQUE/VENEZUELA - Appel de l’Evêque de Trujillo au respect de la vie des jeunes vénézuéliens

vendredi, 23 juin 2017
Appel de l’Evêque de Trujillo au respect de la vie

Appel de l’Evêque de Trujillo au respect de la vie des jeunes vénézuéliens

Caracas (Agence Fides) – « Au nom de Dieu, ne tuez pas les plus jeunes des vénézuéliens. Leur grand péché est seulement de ne pas croire à un avenir qui ressemble à ce présent ». C’est ce qu’a énergiquement demandé S.Exc. Mgr Oswaldo Azuaje Pérez, O.C.D., Evêque de Trujillo, depuis son compte Twitter. Nombreuses sont les expressions de solidarité et de dénonciation parvenues à Fides ces dernières heures suite à la mort violente d’un autre jeune au Venezuela.
L’appel a désormais un caractère international. S.Exc. Mgr Silvio José Baez, Evêque auxiliaire de Managua, a écrit à Fides : « J’unis ma voix à celle de mon confrère carmes, Mgr Azuaje, et je déclare : « Au nom de Dieu, ne tuez pas les jeunes vénézuéliens ». Il a ensuite rappelé les paroles du Saint-Père : « Un apôtre ne peut être un ingénu. Il doit dénoncer, de manière nominale » (méditation à Sainte Marthe, 22 juin 2017).
Hier, 22 juin, un jeune de l’opposition a été tué par un militaire durant une manifestation lors de la énième journée de violence alimentée par le conflit relatif à l’Assemblée constituante convoquée par le Président Nicolas Maduro. David Vallenilla, âgé de 22 ans, est mort des conséquences de trois balles au thorax au cours des tumultes ayant eu lieu devant la base aérienne militaire de La Carlota de Caracas. Ce nouveau deuil porte à 75 le nombre des morts enregistré depuis le 1er avril, selon des données d’agences. Hier encore, le Président Maduro a parlé au pays pour réaffirmer que « l’Assemblée constituante va de l’avant » et que « nous reconstruirons la paix ». Cependant, l’opposition organise actuellement de nouvelles manifestations pour bloquer ce processus. (CE) (Agence Fides 23/06/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network