AFRIQUE/RD CONGO - Affrontements dans la ville de Beni entre l’armée et une coalition de rebelles

jeudi, 22 juin 2017 groupes armés  

Kinshasa (Agence Fides) – De violents affrontements ont eu lieu ce matin, 22 juin à Beni, dans la province du Nord Kivu, à l’est de la République démocratique du Congo. Selon des informations parvenues à l’Agence Fides, les affrontements entre les militaires des Forces armées congolaises (FARDC) et un groupe de rebelles ont débuté à l’aube avec l’usage d’armes légères et lourdes de la part des deux parties.
Un communiqué parvenu le 21 juin à l’Agence Fides en provenance du CEPADHO, une ONG locale de défense des droits fondamentaux, faisait mention de la formation sur zone d’un nouveau groupe armé appelé Mouvement National des Révolutionnaires (MNR). La nouvelle formation rassemble des hommes provenant de précédents groupes armés actifs au Nord Kivu (Mai-Mai, M23, ADF, FDLR) ainsi que des prisonniers faisant partie des centaines d’évadés ayant quitté la prison de Butembo le 11 juin dernier. Il s’agit très probablement du groupe qui attaque Beni en ces heures.
Selon le CEPADHO, le MNR a déjà attaqué trois villages dans la zone comprises entre Butembo et Beni et s’apprêterait à frapper ces deux villes.
« En considérant l’impressionnante dotation logistique dont bénéficie cette coalition rebelle, nombreux sont ceux qui sont convaincus qu’elle dispose d’un appui extérieur qui doit être démasqué et démantelé » souligne la note.
Le Nord Kivu est en proie depuis des décennies à l’action de groupes armés, locaux et étrangers – rwandais, ougandais et burundais – qui exploitent illégalement les formidables ressources de son territoire (coltan, cassitérite, or, bois…). (L.M.) (Agence Fides 22/06/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network