EUROPE/ITALIE - Projet en vue de l’intégration des mineurs migrants arrivant seuls en Italie

mardi, 20 juin 2017

Internet

Rome (Agence Fides) – Depuis le début de cette année, ce sont plus de 8.000 enfants et jeunes qui, seuls, ont traversé la Mer Méditerranée pour arriver sur les côtes italiennes, soit une augmentation de quelques 20% de leur nombre par rapport à la même période de l’année dernière. Sur la base des données fournies par le Haut Commissariat de l’ONU chargé des réfugiés, les mineurs en question proviennent en majorité de Guinée (579), de Gambie (565) et du Bangladesh (489). En outre, et plus généralement, sur la base des dernières données disponibles, remontant à avril dernier, 15.939 mineurs ont été recensés et sont actuellement présents dans les structures d’accueil. Pour fournir un soutien psychologique, affronter et vivre avec dignité et courage les journées à l’intérieur des Centre de premier accueil, l’organisation SOS Villages des Enfants lance officiellement, à l’occasion de la Journée mondiale du Réfugié de ce jour, 20 juin, un nouveau projet intitulé « Je ne voyage pas seul ».
Le projet prévoit également un soutien permettant d’affronter les complexités légales, sociales et culturelles pour débuter une nouvelle vie dans le pays d’arrivée. Dans le but de faciliter l’inclusion sociale et l’intégration des mineurs étrangers non accompagnés et des jeunes qui vivent sur le territoire de Crotone, le projet s’adresse à 215 « mineurs étrangers non accompagnés » présents dans les différents centres d’accueil de Calabre, aux jeunes adolescents italiens de 16 à 21 ans résidant dans les mêmes localités et à quelques 120 opérateurs des centres de premier et deuxième accueil. En particulier, le projet prévoit, en ce qui concerne les « mineurs étrangers non accompagnés », en collaboration avec les autorités locales et les centres d’accueil, la fourniture de services complémentaires tels que le soutien psychosocial. Sont en outre prévus des services de médiation interculturelle et d’assistance légale, des activités socio récréatives et des laboratoires de formation visant à promouvoir des compétences sociales et relationnelles et à favoriser le bien-être psychosocial des jeunes migrants.
Parmi les initiatives en cours, du 19 au 24 juin a lieu, sur le bord de mer de Crotone, l’exposition photographique intitulée « Derrière le miroir », faite de grands panneaux réfléchissant dans lesquels seront représentés les mineurs migrants au cours de leurs activités quotidiennes favorites. En outre, les 20 et 21 juin, le Social and Community Theatre Centre de l’Université publique de Turin présentera une performance théâtrale à haute valeur symbolique racontant les histoires des mineurs étrangers arrivés à Crotone. (AP) (Agence Fides 20/06/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network