ASIE/INDONESIE - Mise à disposition des fidèles musulmans des espaces extérieurs de la Cathédrale de Djakarta en vue de la fin du ramadan

mardi, 20 juin 2017 dialogue   minorités religieuses   coopération   solidarité   islam   prière  

Djakarta (Agence Fides) – La coopération interreligieuse entre chrétiens et musulmans se voit et s’apprécie surtout à l’occasion des fêtes religieuses respectives, lesquelles deviennent un moment permettant d’exprimer proximité et participation solidaire. Ainsi que l’a appris Fides, c’est dans cet esprit que la Cathédrale Sainte Marie de l’Assomption de Djakarta a décidé de mettre à disposition des fidèles musulmans ses espaces extérieurs, attendu que le 25 juin sera célébrée la fin du ramadan. En effet, la grande mosquée Istiqlal de Djakarta, où se réuniront des centaines de milliers de personnes, se trouve en face de la Cathédrale et les fidèles musulmans qui désirent se rendre à la mosquée pour la prière du matin pourront stationner leurs motocyclettes et leurs voitures à l’intérieur du complexe de la Cathédrale. Cet usage d’échange réciproque et de cordialité dure depuis trente ans. La mosquée offre en effet la même possibilité aux fidèles chrétiens à l’occasion de Noël, de la Semaine Sainte ou d’autres grands événements ayant lieu dans la Cathédrale.
Pour faire face à l’événement, qui impliquera une grande partie de la population musulmane de la capitale, le Conseil pastoral de la Cathédrale a également décidé de modifier, pour le seul Dimanche 25 juin, les heures de célébration des Messes – quatre ce Dimanche là – en annulant la célébration de la Messe matinale, prévue normalement à l’heure d’affluence massive des fidèles musulmans.
La décision créera, de l’avis même du Conseil, quelques désagréments aux fidèles habitués à participer à la Messe de 06.00 locales. Une paroissienne de la Cathédrale de Djakarta, Adriana Yeanne Kawuwung, remarque pour Fides que « cette heure est pour nous notre moment préféré pour rencontrer le Seigneur et Lui parler, attendu que la Cathédrale n’est pas trop pleine de fidèles et que le climat n’est pas trop chaud ». Elle poursuit cependant : « Pour une fois, en signe de respect et de soutien à nos frères musulmans qui utiliseront l’aire de stationnement de la Cathédrale, nous pourrons choisir un autre horaire voire une autre église. Il est important en Indonésie de donner l’exemple et un signe tangible d’harmonie religieuse, d’amitié et de tolérance, à une époque où une violence croissante se remarque au sein de la société ». (PP-PA) (Agence Fides 20/06/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
dialogue


minorités religieuses


coopération


solidarité


islam


prière