AMERIQUE/COLOMBIE - Déclarations de l’Archevêque de Tunja après l’attentat de Bogotá du 17 juin

lundi, 19 juin 2017 terrorisme   paix   eglises locales  

Bogotá (Agence Fides) – Dans l’après-midi du 17 juin, une bombe a explosé dans le Centre commercial Andin, bondé, provoquant la mort de trois personnes et une douzaine de blessés. L’Archevêque de Tunja et Président de la Conférence épiscopale colombienne (CEC), S.Exc. Mgr Luis Augusto Castro Quiroga, a exprimé sa solidarité aux personnes et aux familles touchées dans un entretien accordé à Blu Radio.
Selon la note de la CEC parvenue à Fides, l’Archevêque a invité le pays à réfléchir sur ce fait criminel, en soulignant que ces manifestations de violence sont contre la paix et les efforts accomplis pour « surmonter l’histoire de la guerre et du terrorisme » qu’a connu la Colombie. « Ceci représente l’agonie des ennemis de la paix, qui veulent par tous les moyens que notre pays connaisse un climat de guerre » a déclaré le Président de la CEC. Il a ensuite invité les colombiens à œuvrer en faveur de la réconciliation et leur a demandé d’être capables de pardonner pour « construire une patrie de frères qui s’aiment et non pas de loups qui s’entredéchirent ». Les autres Evêques du pays ont, eux aussi, exprimé leur condamnation de l’acte de violence et leur solidarité et réconfort envers les victimes par le biais des réseaux sociaux. (SL) (Agence Fides 19/06/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network