AFRIQUE/AFRIQUE DU SUD - Ouverture des célébrations du bicentenaire de l’arrivée de la foi chrétienne au Cap

vendredi, 16 juin 2017 eglises locales   anniversaires   instituts missionnaires   instruction   pauvreté  

Le Cap (Agence Fides) – Le 7 juin 1818, le Pape Pie VII érigeait le Vicariat apostolique du Cap de Bonne Espérance et territoires adjacents, établissant ainsi la première présence officielle de l’Eglise catholique en Afrique du Sud. En deux siècles, l’Eglise catholique en Afrique du Sud, qui a eu ses origines dans l’actuelle ville du Cap, a grandi et s’est étendue. Elle compte aujourd’hui 28 Diocèses et un Vicariat apostolique réunis au sein de la Southern African Catholic Bishops’ Conference (SACBC), qui comprend aussi le Botswana et le Swaziland.
Ainsi que l’écrit Mgr Clifford Stokes, Vicaire général de l’Archidiocèse du Cap, dans un document approfondi publié par la SACBC et parvenu à l’Agence Fides, qui retrace les étapes fondamentales de ces deux premiers siècles, les célébrations du bicentenaire seront inaugurées par une Messe d’action de grâce solennelle en la Cathédrale Notre-Dame de la Fuite en Egypte, le Dimanche 25 juin. « Au cours de cette Messe d’action de grâce, il sera rendu hommage aux généreuses contributions de ces premiers pionniers héroïques, prêtres, religieux et laïcs, provenant de terres lointaines. Au travers de leur dévouement et d’efforts inlassables, les semences de l’Eglise furent plantées pour la première fois au Cap de Bonne Espérance, comme il était alors connu, et dans l’ensemble de l’Afrique du Sud » écrit Mgr Stokes.
« Nous avons une immense dette de gratitude qui ne pourra jamais être exprimée de manière adéquate envers les nombreuses Congrégations religieuses ayant lancé des écoles au sein de notre Archidiocèse et dans toute l’Afrique du Sud, et pour la précieuse contribution qu’elles ont apporté dans le domaine de l’éducation au cours de ces deux siècles. Nous devons beaucoup également – poursuit le Vicaire général – aux membres de Congrégations religieuses qui ont institué des hôpitaux et hospices pour les malades et les moribonds et aussi à ceux qui ont le charisme de servir les pauvres et les personnes âgées ». Dans le cadre de la procession d’offertoire de cette Messe d’action de grâce, seront portés à l’autel les symboles de leurs contributions à l’Eglise en Afrique du Sud.
Pour faire mémoire de « la contribution héroïque de ceux qui ont porté la lumière de l’Evangile sur cette terre malgré les difficultés et les obstacles », chaque Evêque recevra un cierge décoré de manière particulière, à placer au cours du bicentenaire dans sa Cathédrale, dans un lieu bien visible. Par ailleurs, chaque Curé recevra une copie du Décret d’institution du Vicariat apostolique.
Au cours des prochains mois, différentes initiatives sont déjà prévues alors que d’autres sont encore à l’étude, tant au niveau de l’Archidiocèse que de chacune des Paroisses. Seront également impliqués les élèves des écoles et les jeunes. La clôture du bicentenaire est fixée au Dimanche 10 juin 2018 dans chaque Cathédrale, Paroisse et station missionnaire d’Afrique du Sud. (SL) (Agence Fides 16/06/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network