AMERIQUE/ETATS UNIS - A propos de la révision de l’Accord de libre échange d’Amérique du Nord

mercredi, 14 juin 2017 politique   pauvreté   economie  
A propos de la révision de l’Accord de libre échan

thepavlovictoday.com

A propos de la révision de l’Accord de libre échange d’Amérique du Nord

Washington (Agence Fides) – Depuis longtemps il est évident que l’administration Trump vise à lancer les colloques visant à renégocier l’accord de libre-échange entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique, connu sous le nom de NAFTA, signé en 1994 sous la Présidence Clinton, même si l’accord en question avait originairement été négocié par son prédécesseur, George H.W Bush.
Robert Lighthizer, représentant pour le commerce des Etats-Unis, a envoyé une lettre au Congrès notifiant cette intention, qui peut désormais entrer dans les effets d’ici 90 jours, soit après le 16 août. Durant cette période de trois mois, Robert Lighthizer lancera des consultations « avec le Congrès et les actionnaires américains afin de parvenir à un accord qui promeuve les intérêts des travailleurs, des agriculteurs, des éleveurs et des entreprises », ainsi qu’il est possible de le lire dans le texte de la lettre. Selon Robert Lighthizer, le NAFTA doit être modernisé parce qu’il n’a pas été modifié d’une virgule depuis son entrée en vigueur, alors même que « notre économie et nos entreprises ont subi des changements notables ».
Eric LeCompte, du Réseau Jubilee USA, et Jennifer Hojaiban ont envoyé une lettre à Robert Lighthizer dans laquelle ils exhortent à promouvoir le développement, à dialoguer sur les problèmes et à protéger les personnes vulnérables dans le cadre de ces négociations commerciales.
L’une des conséquences les plus prévisibles devrait être l’écroulement de l’industrie gravitant autour de l’automobile au Mexique qui, grâce à l’accord actuellement en vigueur, avait dépassé les 30 centres d’assemblage d’automobiles. En outre le marché des pièces de rechange automobiles avait porté une croissance jamais vue au Mexique. Selon un rapport de l’Institut de Politique économique (EPI), les postes de travail dans ce secteur ont diminué aux Etats-Unis alors qu’ils ont augmenté au Canada et au Mexique.
En outre, les exportations en direction du Mexique sont passées de 51.000 millions d’USD en 1993 à 223.000 millions en 2011, soit une augmentation de 330% au cours de la période, selon les données fournies par une étude de la Chambre de Commerce des Etats-Unis. (CE) (Agence Fides 14/06/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network