ASIE/SRI LANKA - Risque de dengue après les inondations et les glissements de terrain

mercredi, 31 mai 2017

Internet

Colombo (Agence Fides) – Le bilan des victimes des inondations et glissements de terrain ayant frappé l’ouest et le sud du Sri Lanka (voir Fides 27/05/2017) a augmenté sensiblement, arrivant à 202 morts et 96 disparus. C’est ce qu’a rendu public le gouvernement, citant les données du Centre pour la gestion des catastrophes. Plus de 77.000 personnes ont dû évacuer et plus de 1.500 maisons ont été détruites après l’intense vague de mauvais temps qui a touché le pays. L’armée, la Marine et les moyens aériens des autres forces militaires continuent à intervenir dans le cadre d’opérations de sauvetage et de secours, aidés également par les forces maritimes arrivées d’Inde. Selon les Nations unies, 16 hôpitaux directement touchés par les inondations et les glissements de terrain ont été complètement évacués. Le nombre des évacués continue à augmenter et le manque de places dans les refuges temporaires met de nombreuses personnes en danger de contracter des maladies telles que la dengue qui, au cours de cette seule année 2017, a déjà provoqué plus de 125 morts. Les Nations unies, l’Australie, le Japon et le Pakistan ont effectué des dons en fournitures et en équipements dont des désinfectants pour l’eau et des tentes. (AP) (Agence Fides 31/05/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network