INDE - Lettre d’un prêtre salésien à la Conférence épiscopale indienne en faveur de la Consécration de l’Inde au Cœur Immaculée de Marie

mercredi, 31 mai 2017 evangélisation   evêques   culte marial   liturgie   prière   prêtres   eglises locales  

Bangalore (Agence Fides) – Consacrer l’Inde au Cœur Immaculé de Marie : tel est la requête introduite par le Père Jose Kuttianimattathil, osb, du collège Kristu Jyoti de Bangalore, dans une lettre envoyée à la Conférence épiscopale catholique d’Inde (CBCI). Dans le texte, parvenu à l’Agence Fides, le prêtre salésien affirme : « Nous fêtons cette année le centenaire des apparitions de Notre-Dame à Fatima. Nous savons que, le 13 juillet 1917, la Très Sainte Vierge Marie a raconté aux trois voyants que, pour empêcher guerres, famines et persécutions, Elle demandait la consécration de la Russie à Son Cœur Immaculé et la Communion réparatrice du premier samedi du mois. Ainsi, il y aura la paix, autrement ses erreurs (de la Russie NDT) se seraient répandues dans le monde entier, causant des guerres et des persécutions. Nous savons que le peuple russe a été consacré au Cœur Immaculé de Marie par le Vénérable Pape Pie XII le 7 juillet 1952 et par la suite par le Saint Pape Jean Paul II le 13 mai 1982. Ce dernier a renouvelé cette consécration en octobre 1983 et en mars 1984. Nous avons fait l’expérience du don de cette consécration au travers de la chute du communisme » affirme le Père Kuttianimattathil.
Le religieux poursuit : « Aujourd’hui, nous constatons qu’en Inde, les chrétiens affrontent opposition et souffrances de différentes manières. Il semble que l’avenir sera difficile pour toutes les minorités en Inde. Dans ce contexte, nous pouvons prier Notre-Dame et consacrer l’Inde au Cœur Immaculé de Marie, en Lui adressant la demande spéciale de préserver la liberté religieuse et de protéger les personnes des persécutions » peut-on lire dans le texte de la missive.
« Mon humble suggestion est que la Conférence épiscopale d’Inde prenne l’initiative de consacrer la nation au Cœur Immaculé de Marie à une date appropriée, qui pourrait être le 8 décembre 2017, Solennité de l’Immaculée Conception. Au cours de ces prochains mois, les fidèles chrétiens indiens pourraient se préparer à cette consécration au travers de prières et de sacrifices, surtout en participant au Saint Sacrifice de la Messe et en faisant la Communion réparatrice du premier samedi de chaque mois. Aujourd’hui, nous ne pouvons que nous en remettre à la protection maternelle de notre Bienheureuse Mère céleste », écrit le Père Kuttianimattathil. Ainsi que l’a appris Fides, la proposition du prêtre salésien pourrait être prise en considération par les Evêques dans un proche avenir. (SD-PA) (Agence Fides 31/05/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
evangélisation


evêques


culte marial

liturgie


prière


prêtres


eglises locales