AFRIQUE/SOUDAN - Réduire la mortalité maternelle et infantile par le biais de l’amélioration des services de l’hôpital de Tonj

samedi, 27 mai 2017

CCM

Tonj (Agence Fides) – Près de 6 millions de personnes ont besoin d’une assistance humanitaire, notamment à cause de la diffusion de graves épidémies, telles celles de la rougeole et de choléra. Dans la zone de Tonj East, les cas vérifiés en quelques jours, du 18 au 23 mai, ont été 254 et les morts déjà au nombre de 10. L’épidémie a débuté dans un campement de nomades, le manque d’hygiène et la faible disponibilité en eau dans la comté rendant tout plus complexe et rapide. « Aux côtés de l’UNICEF, de l’OMS et du Ministère de la Santé sud-soudanais, nous cherchons de protéger et de soigner la population de Tonj » peut-on lire dans une note du Comité de Collaboration médicale parvenue à Fides.
« Nous avons institué une équipe spécialisée, lancé quatre centres de santé et activé nos opérateurs de communauté en vue d’une intervention d’information auprès des campements. Le CCM est également engagé en faveur du renforcement des capacités des hôpitaux et de leur mise en réseau avec les centres de santé et les dispensaires. Le projet implique l’hôpital public de Tonj dans le but de réduire la mortalité maternelle et infantile par le biais du renforcement des services de soins néo-natals et de l’activation du service de chirurgie permettant de garantir les césariennes et la gestion des urgences obstétriques. Les bénéficiaires en seront quelques 30.000 personnes, et en particulier les femmes d’âge fertile. (AP) (Agence Fides 27/05/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network