ASIE/COREE DU SUD - Un Archevêque, représentant de la Corée aux célébrations marquant les 70 ans de rapports diplomatiques du pays avec le Saint-Siège

mardi, 23 mai 2017

Séoul (Agence Fides) – La Corée et le Saint-Siège célèbrent cette année le 70ème anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques. Est en particulier commémoré l’envoi du premier Délégué apostolique permanent du Saint-Siège en Corée. Ainsi que l’a appris Fides, pour l’occasion, le nouveau Président coréen, Moon Jae-in, a demandé à S.Exc. Mgr Igino Kim Hee-Jung, Président de la Conférence épiscopale de Corée, de représenter l’ensemble de la nation coréenne et de rencontrer le Saint-Père pour célébrer cet anniversaire.
Après sa prise de fonctions, intervenue immédiatement après les élections, le Président Moon a désigné un certain nombre d’envoyés spéciaux coréens qui se rendront aux Etats-Unis, en Chine, au Japon, en Russie, en Allemagne, au Saint-Siège et auprès des institutions de l’Union européenne, pour célébrer des événements spéciaux au sein de ses Etats et auprès desdites institutions. Dans le cadre de la mission spéciale au Vatican, prévue pour ses prochains mois, S.Exc. Mgr Kim Hee-Jung sera accompagné par S.E. Seong Youm, ancien Ambassadeur de la République de Corée près le Saint-Siège.
Les rapports diplomatiques entre le Saint-Siège et la Corée ont débuté en 1947 lorsque le Vénérable Pape Pie XII a envoyé dans le pays le premier Délégué apostolique, le Père Patrick James Byrne, immédiatement après la libération de la Corée de l’occupation japonaise. En envoyant un Délégué permanent, le Saint-Siège fut l’un des premiers à reconnaître la Corée en tant que nation indépendante après sa libération. Le Père Patrick James Byrne, missionnaire américain des Pères de Maryknoll, fut consacré Evêque en 1949 mais, au début de la guerre, en 1950, il fut enlevé et mourut en détention. Il fait maintenant partie du groupe de 213 prêtres et laïcs coréens pour lequel a débuté le procès en Béatification.
Au cours de ces années, le gouvernement de Corée du Sud envoya une délégation à la Conférence de Paris en 1948 pour être reconnu en tant que gouvernement de la péninsule coréenne. En ce temps-là, le Saint-Siège et le Nonce apostolique en France – S.Exc. Mgr Angelo Roncalli, futur Saint Pape Jean XXIII – aidèrent grandement la délégation coréenne à obtenir la reconnaissance de nombre de délégations d’Etats catholiques.
Les rapports diplomatiques entre le Saint-Siège et la Corée furent formalisés officiellement. Par la suite, le Siège apostolique envoya en décembre 1963 un Chargé d’Affaires, remplacé par un Nonce apostolique en septembre 1966. (PA) (Agence Fides 23/05/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network