AMERIQUE/VENEZUELA - Prise de position de l’Archevêque de Caracas contre la violence dans le cadre de la Journée pour la Paix

lundi, 22 mai 2017 politique   droits fondamentaux   faim   violence  
Prise de position de l’Archevêque de Caracas contr

Prise de position de l’Archevêque de Caracas contre la violence dans le cadre de la Journée pour la Paix

Caracas (Agence Fides) – Dimanche 21 mai, après avoir célébré la Journée de la paix pour le Venezuela, promue par la Conférence épiscopale vénézuélienne (CEV) en l’église de Chiquinquirá, S.Em. le Cardinal Jorge Urosa Savino, Archevêque de Caracas, a confirmé à la presse le refus des Evêques d’une Assemblée nationale constituante convoquée par le Président Nicolas Maduro.
« S.Exc. Mgr Diego Padrón, Président de la CEV, a exprimé les sentiments et l’avis de l’Episcopat vénézuélien : nous ne sommes pas d’accord avec l’Assemblée nationale constituante. Nous la rejetons. Le gouvernement doit plutôt résoudre les véritables problèmes que nous avons et ne pas créer un autre problème au travers d’une Constituante dont personne ne sait comment elle sera mais qui a toutes les caractéristiques de quelque chose de négatif pour le pays » a déclaré le Cardinal aux journalistes.
La note envoyée à Fides par UnionRadio indique que le Cardinal a demandé la cessation immédiate de la violence de la part des organes de sécurité de l’Etat. « Ils ne doivent pas lancer de lacrymogènes contre les personnes et naturellement pas même ouvrir le feu ou permettre à certains groupes de le faire, parce qu’il existe également des groupes paramilitaires. Tous ont vu les vidéos : tout cela devrait cesser immédiatement ». A Fides sont également parvenues, par le biais des réseaux sociaux, des vidéos montrant clairement des tirs de grenades lacrymogènes contre la population qui manifestait de manière pacifique. (CE) (Agence Fides 22/05/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network