VATICAN - Etape dans le Diocèse d’Evinayong pour le Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples

lundi, 22 mai 2017 filoni   eglises locales   prêtres   communautés religieuses  

Evinayong (Agence Fides) – Le Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, a passé la journée du Dimanche 21 mai dans le nouveau Diocèse d’Evinayong, érigé le 1er avril dernier (voir Fides 01/04 et 17/05/2017). Au matin, il a célébré, en la Cathédrale, la Messe avec prise de possession du premier Evêque, ordonné la veille à Mongomo, S.Exc. Mgr Callixto-Paulino, alors que dans l’après-midi, il a rencontré le clergé, les religieux et les religieuses du nouveau Diocèse.
Dans son homélie, en s’appuyant sur le texte de la première lecture de la Messe, le Préfet du Dicastère missionnaire a rappelé le devoir de l’Eglise d’évangéliser : « Prêcher le Christ représente la mission de l’Eglise, de laquelle personne n’est exclu parce que prêcher Jésus est une obligation pour tous les baptisés ». Par la suite, il a rappelé qu’en 1645, les Capucins arrivèrent dans ce qui est aujourd’hui la Guinée équatoriale, suivis par d’autres missionnaires, les prêtres diocésains de Tolède, les Jésuites et, surtout, les Clarétains : tous « ont prêché ici le Christ, se montrant ses fidèles témoins… jetant les bases de l’Eglise au milieu de vous ». Aujourd’hui, s’ouvre un nouveau chapitre pour l’Eglise en Guinée équatoriale au travers de ce nouveau Diocèse. « L’Eglise catholique en Guinée équatoriale, comme toute famille, attend du nouveau Diocèse d’Evinayong un développement généreux et un enrichissement spirituel ainsi qu’un nouvel élan évangélisateur » a-t-il souligné, assurant que « le nouveau Diocèse ne sera pas laissé seul, parce que le Seigneur Jésus nous promet Sa présence constante ».
S’adressant ensuite à tous les membres du nouveau Diocèse, le Cardinal Filoni a réaffirmé que « il est confié à vos soins. Il dépend de vous comme un nouveau-né dépend des soins maternels et paternels. En tant que petite semence, votre nouveau Diocèse vous est confié comme à des agriculteurs compétents… Par le passé, d’autres ont déjà semé et planté la Parole de Dieu. Maintenant, il vous appartient d’irriguer le champ pour faire germer et croître le bien. Ainsi, en tant que membres de cette Eglise, vous contribuerez à la croissance de cette plante qu’est votre Diocèse d’Evinayong. Ne semez pas d’ivraie dans ce champ du Seigneur, c’est-à-dire ne semez ni confusion, ni haine, ni jalousie. Ne vous livrez pas au commérage ».
Le Préfet du Dicastère missionnaire a en outre recommandé : « Vous êtes appelés à être de bons constructeurs de cette nouvelle Eglise. Construisez donc sur le Christ, le fondement inébranlable. Portez à la construction de cette Eglise la préciosité de la charité fraternelle, de la communion et de l’unité. Utilisez en tant que pierres précieuses le pardon, la solidarité, la vérité et la justice. N’apportez pas la discorde ou l’intérêt personnel et le péché du mensonge. Dans cette œuvre de construction de votre Diocèse, soyez tous collaborateurs de Dieu ».
En commentant ensuite la péricope évangélique du jour, dans laquelle résonnent les paroles de Jésus : « Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements », le Cardinal a mis en évidence que « le secret de toute chose est l’amour pour le Christ. Notre mission chrétienne et ecclésiale jaillit d’un profond acte d’amour, autrement elle se réduit à une simple activité sociale. Tout engagement apostolique, toute activité missionnaire, tout service au sein de l’Eglise a son origine dans l’amour pour le Christ, auquel rien ne doit être antéposé ».
Dans l’après-midi, le Cardinal Filoni a rencontré le clergé, les religieux et les religieuses, auxquels il a rappelé : « Il vous revient de relever le défi de lancer le nouveau Diocèse, de mettre sur pieds les structures nécessaires en vue de l’organisation pastorale et administrative ainsi que du développement de l’activité missionnaire ». Il leur a par la suite adressé quelques recommandations et encouragements pour affronter ces nouveaux défis : l’implication de tous, en tant que premiers collaborateurs de l’Evêque, pour lancer et mener de l’avant le Diocèse ; l’appel à vivre « fidèlement et dans la joie » l’identité sacerdotale et religieuse ; l’annonce et le bon témoignage de vie sur le plan spirituel, moral et pastoral ; le besoin d’avoir le cœur de Jésus, « c’est-à-dire d’aimer comme Jésus aime, de penser comme Jésus pense, d’agir comme Jésus agit, de servir comme Jésus sert, à tout moment de la vie ».
« Pour être toujours vivants dans la vie sacerdotale et religieuse, il sera opportun de soigner toujours votre formation permanente » a déclaré le Cardinal, qui a conclu en remerciant les prêtres et les religieux « pour le zèle et l’engagement inlassable que vous mettez à l’évangélisation », les exhortant en ces termes : « Allons de l’avant, animés par l’amour commun pour le Seigneur et la Sainte Mère Eglise. Demeurons unis dans la prière. Souvenez-vous qu’il dépendra de vous de construire à Evinayong une Eglise selon le Cœur du Christ ». (SL) (Agence Fides 22/05/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network