AFRIQUE/REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - Les musulmans réfugiés dans la mosquée de Bangasou accueillis dans la Cathédrale et au Séminaire

mercredi, 17 mai 2017 evacués   groupes armés   solidarité  

S.exc. Mgr Juan José Aguirre Muños

Bangui (Agence Fides) – Le bilan de l’attaque menée par une centaine d’antibalakas contre Bangassou, dans le sud-est de la République centrafricaine, est de 26 morts selon l’ONU alors que, selon la Croix Rouge centrafricaine, il pourrait être plus élevé et atteindre au moins 150 morts.
Les antibalakas ont attaqué Tokoyo, le quartier à majorité musulmane de la ville. S.Em. le Cardinal Dieudonné Nzapalainga, Archevêque de Bangui, et S.Exc. Mgr Juan José Aguirre Muños, Evêque de Bangassou, sont intervenus afin de permettre à un millier de fidèles musulmans s’étant réfugiés dans la mosquée locale de sortir du lieu de culte, servant de bouclier humain pour les protéger.
Au cours de l’évacuation, des coups de feu sont partis, atteignant et tuant l’imam de la mosquée qui se trouvait aux côtés de Mgr Aguirre. Grâce à l’intervention des casques bleus portugais de la MINUSCA (Mission de l’ONU en Centrafrique), les évacués ont pu quitter la mosquée et être transférés dans la Cathédrale et au Séminaire local. (L.M.) (Agence Fides 17/05/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network