AFRIQUE/EGYPTE - Polémique après l’affirmation de la fausseté des dogmes chrétiens de la part d’un prédicateur musulman

jeudi, 11 mai 2017 eglises orientales   sectarisme  

CoptsToday

Le Caire (Agence Fides) – Moins de deux semaines après la visite du Pape François en Egypte, les déclarations d’un prédicateur islamique égyptien bien connu sur le Christianisme provoquent actuellement une vague de polémiques, avec des implications également de nature politique et institutionnelle. Ces jours derniers, le cheick Salem Abdul Jalil, Sous-secrétaire au Ministère égyptien chargé des dotations religieuses a relancé, dans le cadre d’une émission télévisée, une polémique théologique relative à la doctrine chrétienne, reprenant des arguments classiques de la polémique islamique concernant le Dogme trinitaire et concluant que les chrétiens, selon le coran, peuvent être qualifiés d’infidèles en ce qu’ils ne croient pas au Dieu unique. Les arguments utilisés par le cheick Salem Abdul Jalil ont suscité des réactions négatives de la part de commentateurs et d’analystes, qui ont accusé le prédicateur islamique d’alimenter des sentiments de mépris vis-à-vis des chrétiens et même de fomenter ainsi les violences sectaires qui visent à mettre en danger l’unité nationale. Le prédicateur a également été désavoué par le biais d’un appel téléphonique de Mohamed Mokhtar Gomaa, actuel Ministre chargé des dotations religieuses, repris par les moyens de communication, selon lequel Salem Abdul Jalil, après ses affirmations sur le Christianisme, n’a plus rien à faire avec le Ministère et pourra reconquérir le crédit perdu seulement lorsqu’il se sera excusé auprès des chrétiens pour ses affirmations publiques. Mohamed Mokhtar Gomaa a également qualifié de peu sage le choix du fonctionnaire ministériel consistant à discuter des doctrines d’autrui. Contacté par des journalistes égyptiens, Salem Abdul Jalil a jusqu’ici repoussé les invitations, nombreuses et pressantes, à présenter des excuses publiques suite à ses propos. (GV) (Agence Fides 10/05/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network