AMERIQUE/VENEZUELA - Prise de position de l’Archevêque émérite de Coro sur la nécessité d’élections pour un retour à la paix

mardi, 9 mai 2017 politique   démocratie   violence   evêques  
Protestations à Caracas

Protestations à Caracas

Coro (Agence Fides) – S.Exc. Mgr Roberto Lückert, Archevêque émérite de Coro (Venezuela), estime que le pays pourra retrouver la paix dans le cas où seraient organisées les élections des gouverneurs et des maires. Ceci permettrait de faire baisser la tension et de bloquer la répression et la violence ayant explosé ces jours derniers suite aux décisions de la Chambre du Tribunal Suprême de Justice (TSJ) qui limitent l’immunité constitutionnelle et privent l’Assemblée nationale de ses pouvoirs.
Les élections, qui, selon le Conseil national électoral (CNE), devraient avoir lieu cette année après le report de l’an dernier, pourraient amener à un dialogue constructif entre le Président Nicolas Maduro et les différents secteurs de l’opposition, remarque l’Archevêque. « Je pense que le gouvernement ne peut plus supporter la pression de la rue exercée au travers des manifestations » a-t-il ajouté.
Avec les décisions du TSJ, le gouvernement veut orienter le pays vers une dictature. « Ceci est ce qu’ils veulent imposer ici : une dictature camouflée en démocratie » a déclaré Mgr Lückert dans un entretien publié hier par le quotidien La Verdad et parvenu à Fides. « La quantité de gaz lacrymogènes employée par le gouvernement pour calmer les protestations est scandaleuse – a encore relevé Mgr Roberto Lückert – mais le gouvernement ne sera pas en mesure de les faire cesser. La population est lasse. Depuis 18 ans, le peuple voit que chaque jour est pire (que la veille NDT) et maintenant l’angoisse règne parce qu’il n’y a plus de nourriture, et pas même de sécurité. Naturellement, les personnes ne veulent pas cela, alors elles protestent pour chercher une porte de sortie à cette crise ». (CE) (Agence Fides 09/05/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network