AMERIQUE/GUATEMALA - Le Festival du Cinéma de rue, un instrument pour soutenir les parents des personnes disparues

lundi, 8 mai 2017

Internet

Quiché (Agence Fides) – Le département du Quiché, au Guatemala, a constitué l’une des zones les plus touchées par un conflit armé qui a duré 36 ans (1960-1996) et a porté à la mort de 200.000 personnes dans l’ensemble du pays, ainsi qu’à la disparition de 45.000 autres dont quelques 5.000 enfants. Dans ce contexte, vient de se tenir le Festival du Cinéma de rue, dans le but de promouvoir un certain nombre d’activités réalisées pour soutenir les parents des personnes disparues. Selon les informations parvenues à Fides, l’édition de cette année a été dédiée aux mineurs disparus durant la guerre, afin de mettre en évidence les résultats positifs de la recherche – 894 des 5.000 enfants disparus ayant en effet été retrouvés – et le drame de l’absence que vivent encore des milliers de proches. Au Guatemala, le conflit armé est achevé depuis près de vingt ans. Beaucoup a été fait jusqu’ici en termes de recherche des personnes disparues mais, malheureusement, nombre de familles se trouvent encore dans l’attente d’une réponse concernant le sort de leurs proches. (AP) (Agence Fides 08/05/2017)



Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network