VATICAN - Appel du Pape aux Evêques vénézuéliens contre la tentation de la défiance et du désespoir

lundi, 8 mai 2017 pape   politique   violence   faim  
Appel du Pape aux Evêques vénézuéliens contre la t

Appel du Pape aux Evêques vénézuéliens contre la tentation de la défiance et du désespoir

Cité du Vatican (Agence Fides) – Le Pape François a exhorté les Evêques vénézuéliens à construire des ponts entre le gouvernement et l’opposition afin de résoudre les problèmes du pays, en cette période d’incertitude et de violence. Dans une lettre portant la date du 5 mai, mais rendue publique seulement à la fin de la semaine dernière, le Saint-Père demande de réitérer l’appel à éviter toute forme de violence, à respecter les droits des citoyens, à défendre la dignité humaine et les droits fondamentaux, « parce que, comme vous, je suis persuadé que les graves problèmes du Venezuela peuvent être résolus s’il existe la volonté de construire des ponts, de dialoguer sérieusement et de respecter les accords pris ».
« Chers Frères, je vous encourage à ne pas laisser les enfants bien-aimés du Venezuela en proie à la défiance et au désespoir, parce qu’il s’agit de maux qui pénètrent dans le cœur des personnes lorsqu’elles ne voient plus aucune perspective d’avenir » affirme le Pape François dans sa lettre.
L’Eglise catholique au Venezuela a élevé la voix en demandant de mettre un terme à la répression de la protestation populaire (voir Fides 06/05/2017) qui, au cours de ces seules semaines passées a déjà causé 35 morts et plus de 700 blessés graves selon les informations officielles. La population est contraire à la proposition de convoquer une Assemblée constituante, présentée par le Chef de l’Etat qui, comme le rappelle le communiqué des Evêques, représente une hypothèse déjà rejetée en 2007 dans le cadre d’un référendum consultatif (voir Fides 06/05/2017).
A cette prise de position de l’Eglise, se sont unies de nombreuses réalités sociales et institutions du Venezuela, comme les Recteurs des principales Universités du pays (voir Fides 03/05/2017), le Frente Amplio Social – qui représente d’importants mouvements sociaux du Venezuela – la Red Electoral Ciudadana et l’organisation estudiantine du Venezuela – le plus grand organisme d’étudiants du pays. (CE) (Agence Fides 08/05/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network