AMERIQUE/HONDURAS - Plus de 90.000 enfants affectés par la dénutrition chronique

mercredi, 3 mai 2017

Internet

Tegucigalpa (Agence Fides) – Le manque de denrées alimentaires, d’accès aux services sanitaires de base, à l’eau potable et à l’hygiène, représentent quelques-unes des causes qui, année après année, favorisent l’augmentation du nombre des cas de dénutrition chronique infantile au Honduras. Selon le rapport de l’UNICEF, les chiffres relatifs à la dénutrition font état de 90.000 enfants honduriens pour lesquels il n’existe pas de personnel médical suffisant dans les hôpitaux.
Malgré les programmes d’assistance, les dons de gouvernements étrangers et d’ONG, le nombre de cas et le taux de dénutrition infantile continuent à augmenter dans ce pays qui compte quelques 8 millions d’habitants. Les départements de l’ouest du pays qui ne produisent pas de denrées alimentaires sont ceux qui souffrent le plus de cette situation. Les enfants membres des différentes ethnies honduriennes sont les plus fortement touchés par la malnutrition chronique. Selon le Programme alimentaire mondial, 20% des enfants honduriens sont victimes de malnutrition chronique, sachant que la majeure partie d’entre eux a moins de 5 ans. (AP) (Agence Fides 03/05/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network